Finistère : un retraité mis en examen pour séquestration, viol et actes de torture sur son ex-compagne

Il est soupçonné de viol, de violences, d’actes de torture et séquestration. Un retraité de 63 ans a été mis en examen et placé en placé en détention provisoire pour des violences conjugales commises sur son ex-compagne à Plourin-lès-Morlaix (Finistère), selon France Bleu qui révèle l’information.




C’est une connaissance de la victime qui aurait prévenu un voisin policier fin décembre : l’ex-compagne présentait « régulièrement des traces de coups au niveau du visage et du cou », explique le procureur de la République de Morlaix. Sur des photos que le voisin fournit aux enquêteurs, la victime présente également des « traces de strangulations et de griffures sur le visage ». Les faits auraient été commis le 19 décembre dernier. Pour ceux-là, il est mis en cause pour « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire avec torture ou acte de barbarie » et « agression sexuelle avec usage ou menace d’une arme », indique le parquet. VIDEO. Paris: des milliers de manifestants dénoncent l’impunité face aux violences sexistes et sexuelles Entre janvier 2019 et le 18 janvier 2023, la victime aurait également subi plusieurs viols, agression sexuelles et « violences habituelles n’ayant pas entraîné d’ITT supérieure à 8 jours » Une enquête a été ouverte.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :