Argentine – France : la Fifa ouvre une enquête sur la finale, l’Argentine risque gros

Une enquête a été ouverte par la FIFA et concerne le match Argentine – France, la grande finale de la Coupe du Monde.

La FIFA a indiqué qu’une enquête été ouverte concernant le match de la finale de la Coupe du Monde de football au Qatar. On vous le dit tout de suite, cette enquête ne vise pas à remettre en doute la victoire de l’Argentine. Le match ne sera jamais rejoué. En revanche, le comportement des coéquipiers de Lionel Messi va être étudié. L’équipe est en effet accusée d’avoir violé les articles 11 et 12 du règlement.
Argentine – France : le plus grand match du mondial ?

La finale de la Coupe du Monde qui oppose l’Argentine et la France a sans doute marqué l’Histoire du football. Son affiche, déjà, est exceptionnelle. Les champions en titre ont brisé la malédiction (en étant pas éliminé dès la phase de poule) et ont réussi, malgré les absences, à se défaire de la Pologne, de l’Angleterre et du Maroc, la grande surprise de la compétition.




De son côté, l’Argentine existe surtout médiatiquement pour un homme qui retient toute l’attention : Lionel Messi. C’est sa dernière Coupe du Monde. Le footballeur a tout gagné, il ne lui manque que ce fameux trophée. Le match s’annonçait, bien avant son commencement, de très haut niveau.
Une finale au scénario surprenant

Pendant la première mi-temps, la France coule. L’Argentine, qui n’avait jusque-là pas vraiment brillé dans la compétition, se révèle. Les Français sont comme assommés et rentrent au vestiaire avec deux buts de retard. Avec le foot, rien n’est impossible, tous les fans le savent. Mais le moral reste au plus bas.

Le début de seconde période commence de la même façon avec une équipe Argentine plus à l’aise et offensive. Et là, d’un coup, c’est la révélation. Par deux fois, Kylian Mbappé marque et change tout. Les deux équipes sont à égalité. Et même quand l’Argentine en marque un troisième pendant les prolongations, Kylian Mbappé répond une nouvelle fois.




Finalement, la France perd cette finale au tir au but. Le gardien Argentin, Emiliano Martinez, se fait alors remarquer. Son comportement durant la séance de tirs au but est critiqué, mais c’est surtout quand il reçoit le trophée de meilleur gardien que le joueur fait parler de lui.

Une enquête de la FIFA sur le match Argentine – France a été ouverte

En voulant chambrer les Français du stade, le gardien Argentin a pris son trophée pour le mettre entre ses jambes. Un geste peu glorieux, très commenté, et qui n’a pas plu à la FIFA.

Cette dernière a ouvert une enquête pour « de possibles violations des articles 11 [comportement offensant et violation des principes du fair-play] et 12 [incorrection de joueurs et d’officiels] ».




Sachez enfin que l’Argentine n’est pas la seule équipe visée. La Croatie l’est également pour « de potentielles violations des articles 13 [discrimination] et 16 [ordre et sécurité lors des matchs] du code disciplinaire de la FIFA ». Cela concerne son match contre le Maroc.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :