Blague : A ma pauvre « kékette »

Ma libido pourtant si parfaite…

Est finalement partie en retraite.

Mes jours de gloire sont révolus.

Ma libido ? Finie, foutue !

Ce par quoi tant de femmes ont joui

Ne sert maintenant qu’à faire pipi.

Y’avait un temps ou la coquette Sortait hors de mes bobettes.




Aujourd’hui, c’est presqu’une corvée,

Simplement de la retrouver.

C’en était même embarrassant

D’la voir grimper en l’air tout l’temps;

Même le matin quand j’me rasais,

Le nez bien haut, elle me regardait.

Et comme j’avance dans la vie,




Je sens comme une nostalgie

De voir maintenant cette pauvre chose

Me regarder les pieds quand je me chausse.

Pour résumer : dans le temps elle me faisait courir, maintenant je la promène !

 

source

 

 

%d blogueurs aiment cette page :