Réforme des retraites 2023 : Pour qui cela ne va rien changer ?

Elisabeth borne aura fort à faire avec la réforme a venir

Prévue initialement pour la fin de l’année 2022 la réforme des retraites sera présentée le 10 janvier prochain. Elisabeth borne et son gouvernement planchent actuellement sur ce sujet particulièrement sensible. Alors que les travaux sont en cours, un vent de panique souffle déjà ! Les Français redoutent d’avoir à travailler plus longtemps dans des conditions parfois très difficiles. Il y a cependant un certain nombre de catégories de personnes et de métiers qui ne seront pas du tout concernés par cette réforme qui sont-ils et pourquoi ?

Les ministres et les syndicats planchent actuellement sur un consensus pour 2023? Serez-vous concerné ?

La réforme des retraites, qui consistera à repousser l’âge légal du départ en retraite de 62 à 64 ou 65 ans d’ici 2023, ne va s’appliquer qu’aux personnes nées à partir de 1961. Avant cette date, rien ne va changer pour vous et il vous suffira de cotiser les nombre de trimestres demandés actuellement pour profiter de vos vieux jours. Bien entendu, si vous êtes déjà à la retraite cela ne vous concerne pas non plus.

Quels travailleurs partiront quand même à la retraite à 62 ans ?

Le gouvernement ne compte pas modifier la date de départ à la retraite pour les travailleurs les plus fragiles. En effet, les retraites dites « par inaptitude » ne bougeront pas. Le mécanisme d’inscription sera même plus simple. Les bénéficiaires d’une pension d’invalidité, de l’allocation adultes handicapés (AAH) ou encore celles qui peuvent attester d’une inaptitude à travailler d’au moins 50% partiront donc en retraite à 62 ans.

Les danseurs de l’Opéra garderont leur droit à la retraite anticipée

Autres épargnés par cette réforme : les métiers pénibles et ceux exercés dans des conditions particulières. Cela est le cas par exemple des marins pêcheurs ou bien des danseurs de l’Opéra de Paris.

Idem pour les marins-pêcheurs

A Priori, ces catégories garderont leur régime spécial et les avantages inhérents. Il faut dire qu’il y a bien des métiers qui demandent beaucoup de sacrifices quotidien et qui ne permettent pas de longues carrières.

Les choses vont changer pour les travailleurs de la RATP…

Le gouvernement privilégie la  »clause du Grand-Père » en n’imposant ces règles qu’aux nouveaux salariés. Ainsi, pour ces la plupart de ces régimes les salariés nés avant le 1er janvier 1975 conservent leurs avantages. Ce limite est au 1er janvier 1980, notamment pour les employés SNCF et RATP…

Pour les métiers à risque et les longues carrières rien ne change

En parlant de longues carrières, voici encore des personnes qui ne devraient pas avoir à repousser leur départ à la retraite. Nombreux seront donc, ceux qui n’auront pas à s’inquiéter de ne pas pouvoir partir en retraite à 62 ans en 2023. La réforme étant progressive, il n’est pas certain que cela soit le cas dans les années à venir. Précisons que nous n’avons pas encore toutes les informations sur cette réforme. Pour en savoir plus et avancer des certitudes, il faudra patienter jusqu’au 10 janvier.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :