Cette aide de l’État de 50 à 200 euros peut être demandée à partir de jeudi

Crise de l’énergie : l’ouverture d’une aide exceptionnelle pour les Français

Pour aider les Français à faire face à l’inflation galopante et à la crise énergétique, le gouvernement déploie une succession de “coups de pouce”. Après celui accordé aux personnes se chauffant au fioul en novembre, voilà que le versement d’une nouvelle aide exceptionnelle est prévu… Cette dernière pourra être demandée à partir de ce jeudi.

“Chèque énergie bois” : qu’est-ce que c’est ?

Le “chèque énergie bois” s’apprête à être distribué aux ménages qui se chauffent au bois concernés, dans un contexte de hausse des prix des granulés et du bois de chauffage. Comme le souligne Service-Public.fr, cette aide de 230 millions d’euros, adoptée par le Parlement, “est inscrite dans la loi du 1er décembre 2022 de finances rectificative pour 2022”.

Aide chauffage au bois : qui est ciblé par ce dispositif et quelles sont les conditions ?

Toujours selon le site gouvernemental, “Le ministre des Comptes publics a annoncé que l’aide ‘énergie bois’ serait accordée aux personnes qui gagnent jusqu’à 2 260 euros pour une personne seule et jusqu’à 4 750 euros pour un couple avec 2 enfants”. Globalement, les modalités devraient être similaires à celles du “chèque énergie fioul”.

Le 22 décembre : la date à retenir

Mais pour bénéficier du “chèque énergie bois”, encore faut-il le réclamer. Effectivement, contrairement à d’autres aides gouvernementales, le versement de ce dispositif n’est pas automatique. À partir du 22 décembre, vous pourrez déposer votre demande sur le site du chèque énergie, en saisissant votre numéro fiscal de télédéclarant et en transmettant votre facture.

À combien s’élève le montant du “chèque énergie bois” ?

Vous l’aurez compris, en fonction des revenus des foyers concernés, le montant du “chèque énergie bois” peut varier… mais son montant dépend aussi du type de bois de chauffage utilisé : entre ceux qui se chauffent avec des pellets (granulés) et ceux qui utilisent plutôt des bûches, on note une vraie différence.

Pour les ménages qui se chauffent avec des pellets (granulés), l’aide s’élève à :

200 euros pour les plus modestes ;
100 euros pour ceux ayant des niveaux de revenus un peu plus élevés

Pour les foyers qui se chauffent avec des bûches, l’aide s’élève à :

100 euros pour les plus modestes ;
50 euros pour ceux ayant des niveaux de revenus un peu plus élevés.

La bonne nouvelle, c’est que l’aide au chauffage au bois, nommée “chèque énergie bois”, devrait être cumulable avec le chèque énergie exceptionnel

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :