« Trois dodos avant l’hiver »: 150 enfants à la rue à Strasbourg, la maire interpelle le gouvernement

 

Jeanne Barseghian et plusieurs élus de France ont appelé le ministre du Logement Olivier Klein à respecter son engagement et loger les enfants qui vivent dans la rue.

« Plus que trois dodos avant l’hiver Monsieur Olivier Klein ». La maire de Strasbourg Jeanne Barseghian a interpellé le ministre délégué à la Ville et au Logement ce dimanche sur ses engagements à sortir les enfants de la rue cet hiver.

Image

 

Plusieurs maires et élus de France ont tweeté ce communiqué qui s’adresse directement à Olivier Klein. Parmi eux, Éric Piolle, maire de Grenoble, Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers ou encore Arnaud Deslandes, adjoint au maire de Lille.

Ces figures locales appellent le ministre à respecter ses engagements, alors qu’à trois jours de l’hiver, « des centaines d’enfants dorment dans des conditions indignes et chaotiques ». « À quelques jours de l’hiver, alors qu’une partie de la France est sous la neige, force est de constater que l’engagement du ministre n’est pas tenu », dénoncent-ils.

À Strasbourg, cela concernerait 150 enfants selon la maire, qui dorment dans la rue ou encore des gymnases.

 

Une « triple réaction » demandée

Les maires et élus demandent une « triple réaction » du gouvernement. Ils souhaitent tout d’abord la mise en place « d’un plan universel d’hébergement d’urgence de l’ensemble des enfants » concernés.

Les élus appellent à augmenter durablement les moyens alloués à l’hébergement d’urgence et à mettre en place une politique de rénovation et de réquisition de logements.

Avec cet appel, les élus locaux veulent rappeler que l’hébergement d’urgence est une prérogative d’État. C’est en ce sens que le 27 septembre dernier, le ministre Olivier Klein avait annoncé travailler à l’hébergement de ces enfants sans foyer cet hiver.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :