Rouen: une femme découvre des caméras cachés dans le logement qu’elle louait via Airbnb

 

Une femme de 24 ans qui louait un logement à Rouen via Airbnb a découvert, samedi soir, deux caméras cachées dans un réveil et une prise, révèle 76actu. Elle a porté plainte pour « atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne ».

 

Combien de personnes ont été enregistrées à leur insu? Dans la nuit de samedi à dimanche, Larissa G., une jeune femme de 24 ans a découvert que des caméras avaient été cachées dans plusieurs objets du logement qu’elle louait, à Rouen, via Airbnb.

76actu révèle qu’après s’être couchée vers 23h, elle s’est relevée vers 4h pour aller aux toilettes. C’est à ce moment qu’elle a observé, grâce à un reflet, qu’un objectif était disposé à l’intérieur d’un réveil présent dans le logement. Elle réveille donc son copain qui démonte l’appareil. À l’intérieur se trouve bien une caméra, avec une carte SD.

Choqués, ils décident de vérifier les autres appareils du logement. Ils découvrent ainsi une autre caméra, dissimulée dans une multiprise USB.

 

Des images des jeunes sous la douche et aux toilettes

Larissa G. explique à nos confrères de 76actu qu’elle a emporté les objets avec elle pour les donner à son père. L’homme a regardé le contenu de la carte SD: il y avait des images de la jeune femme dans la douche et ses amis allant aux toilettes.

« Nous avons clairement vu que ça enregistrait en continu depuis 15h avant notre arrivée », a précisé Larissa G. sur la page Facebook de Rouen le Mag, où les internautes se partagent des informations sur la commune.

 

Elle a immédiatement porté plainte pour « atteinte à l’intimité de la vie privée par fixation, enregistrement ou transmission de l’image d’une personne » et alerté Airbnb. L’entreprise a assuré à 76actu prendre l’affaire très au sérieux et explique que le compte de l’hôte avait été suspendu et qu’elle se tenait à disposition de la police. Elle a d’ailleurs proposé un remboursement intégral à la jeune femme.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :