Forfaits mobiles et Internet : vers une augmentation des abonnements mensuels en 2023

 

Après l’énergie et les transports, les coûts de communication augmentent à leur tour. Plusieurs opérateurs de téléphonie et d’internet prévoient une montée de leurs tarifs en 2023, dans un contexte général d’inflation, apprend-on ce jeudi. Jusqu’à deux euros de plus chez Orange Chez Orange, les forfaits progresseront d’un euro par mois s’ils sont exclusivement pour les mobiles, et de deux euros mensuels si le contrat inclut une box Internet et un forfait mobile, nous indique un porte-parole de l’entreprise, confirmant une information de BFMTV. Une augmentation qui se justifie par une explosion des coûts d’exploitation, de l’énergie, ou encore des matériaux utilisés par le groupe. Des clients Orange ont déjà été prévenus de cette hausse de forfait à venir entre mars et avril 2023, selon BFMTV. En principe, ce seront les utilisateurs des forfaits Orange, Orange Internet fibre, Sosh mobile et Sosh Internet, ainsi que les clients Open et Orange Internet xDSL qui seront respectivement concernés par les augmentations d’un et deux euros mensuels. Soit plus de 15 millions de personnes ayant des forfaits entre 2,99 euros et 71,99 euros mensuels, et qui seront prévenues au moins un mois à l’avance.

 

Les clients ayant souscrit à des offres avec engagement de 24 mois, ceux bénéficiant de l’offre Let’s Go ou d’offres sociales comme Coup de pouce, ainsi que les abonnés récents, ne seront pas touchés par ces augmentations. Des augmentations à prévoir aussi chez Bouygues En ce qui concerne Bouygues Télécom, il faudra s’attendre à une hausse des forfaits mobiles et fixes comprise entre 1 et 3 euros mensuels selon les offres. Les lignes Bbox Fit augmenteront donc de deux euros, tandis que les forfaits B&You de 4,99 euros gonfleront de trois euros. Ces augmentations seront mises en place dès la fin du mois de janvier. Moins d’un euro d’augmentation chez SFR Du côté de SFR, la plupart des offres fixes, Internet et mobile (allant de 3 à 65 euros par mois) seront touchées par une hausse comprise entre 0,69 et 0,99 euros, dès le mois de janvier. Une hausse là encore expliquée par « la hausse généralisée des coûts constitutifs du prix de votre service (composants électroniques, matières premières, logistique) ». Pas d’augmentation chez Free Les clients de Free pourront quant à eux respirer en 2023 : l’opérateur ne prévoit pas d’augmenter ses tarifs de sitôt. « Nous avons pris l’engagement de ne pas toucher au prix de ces forfaits pour les cinq prochaines années et nous sommes le seul opérateur à ne pas augmenter le prix de nos forfaits », assure une porte-parole du groupe. Les deux forfaits mobiles historiques ne varient donc pas, avec un premier forfait à 2 euros, un forfait Free à 19,99 €/mois ou 15,99 €/mois pour les abonnés Freebox, et un autre à 9,99 €/mois pour les abonnés Freebox Pop. Pour rappel, le Code de la consommation précise que les clients d’un opérateur peuvent résilier leur contrat sans frais, et sans paiement des mois restants dus, en cas de changement des conditions de leur contrat. L’article L224-3 de ce Code dispose aussi que le client a quatre mois pour résilier son contrat, à compter de la réception du courrier ou de l’e-mail l’informant de l’augmentation de ses tarifs d’abonnement. Renseignez-vous aussi sur les spécificités de vos contrats : certains opérateurs laissent la possibilité à leurs clients de refuser l’évolution d’une offre.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :