Une élue demande que le Conseil municipal mange les mêmes repas qu’en cantine scolaire

 

Agathe Roby, la conseillère municipale de Toulouse, a récemment demandé à la mairie de Toulouse que les repas des cantines scolaires soient servis en Conseil municipal, afin de rendre compte de la quantité et de la qualité des repas servis.

À Toulouse, le sujet des repas dans les écoles fait polémique. En effet, de nombreux parents mécontents font régulièrement des critiques sur les quantités et la qualité des repas que mangent leurs enfants à l’école.

Interpellée par la situation, Agathe Roby, la conseillère municipale LFI de Toulouse, a alors demandé à ce que le Conseil municipal consomme les mêmes repas que les cantines scolaires, a rapporté La Dépêche, vu que ce dernier semble ne pas prendre en compte les plaintes des parents.

« Afin de montrer à l’ensemble des élus et élues que la cantine propose une alimentation de qualité, comme vous l’affirmez, je vous demande par la présente que nous mangions la même chose que les enfants, bien sûr avec les quantités pour adultes durant les prochains conseils municipaux. Comme cela, chaque conseiller pourra d’une certaine manière, se glisser dans les cantines scolaires et à la place des enfants scolarisés », a-t-elle indiqué dans un courrier envoyé à deux adjoints de la mairie de Toulouse.

Sur Twitter, Agathe Roby a également posté des messages accompagnés de photos montrant les assiettes servies aux enfants d’écoles maternelles toulousaines et celles des élus de la ville :

Face à ce problème de qualité et de quantité dans les assiettes des enfants, Agathe Roby s’est inquiétée des conséquences sur leur équilibre alimentaire et sur leur satiété.

« Les enfants mangent très peu (à la cantine). Ce qu’on voit, ce sont des assiettes peu attrayantes, souvent sans féculents et les enfants se rabattent sur le pain. Résultat, ils ne mangent pas toujours et cela ne règle pas le problème du gaspillage », a-t-elle confié à France 3 Région.

Par sa demande, elle espère ainsi faire bouger les choses et lancer une prise de conscience à l’échelle de la ville : « Je veux que les Toulousains se rendent compte de ce que mangent les enfants à la cantine », a-t-elle déclaré.

Pour faire des économies et lutter contre le gaspillage, la commune a réduit les portions dans certaines écoles à la rentrée. Mais pour Agathe Roby, « on ne peut pas faire d’économie sur le dos des enfants. Pour lutter contre le gaspillage, il faut améliorer la qualité (des plats) », a-t-elle lancé.

De son côté, Jean-Jacques Bolzan, l’adjoint au maire de Toulouse, a répondu aux reproches d’Agathe Roby en rassurant sur la qualité des repas servis aux enfants, a relaté Actu Toulouse. Il a également rappelé que la composition des menus était déterminée par une commission à laquelle les parents d’élèves peuvent participer.

« Nous travaillons avec une diététicienne et si les enfants veulent du rab, il y en a toujours », a-t-il conclu.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :