Une enquête met en lumière le traitement d’une fourrière contre les chats en Normandie

Heureusement que des associations de défense et de protection des animaux existent.

Sans elles, rien n’avancerait et le pire c’est que malgré leur travail, on constate qu’elles se retrouvent avec très peu de moyens, qu’on leur met des bâtons dans les roues et qu’il faut des horreurs pour que les gens s’insurgent.

C’est en Normandie, près d’Avranches, que l’association One Voice a mené une enquête difficile mais extrêmement nécessaire.

Ce 8 décembre, l’association a publié le deuxième volet de sa campagne et même si ce n’est pas agréable à lire, c’est important de connaître les faits et de partager.

Les chats errants connaissent une vie difficile, beaucoup meurent ignorés de tous dans les rues. Avec la baisse des températures, leur situation est encore plus compliquée.

Des associations et refuges peuvent leur venir en aide mais cela ne veut pas forcément dire que leur vie va devenir formidable.

Certaines fourrières-refuges sont ainsi pointés du doigt par beaucoup d’organisation concernant des « problèmes d’hygiène, les non-respects de la réglementation et le manque de formation du personnel aux conséquences désastreuses pour les animaux » comme l’indique One Voice.

Malheureusement, malgré la gravité des faits et la souffrance des animaux, les pouvoirs publics ne bougent pas.

Pour s’occuper des animaux, il faut un minimum de formation et d’encadrement, ce que ne reçoivent pas toujours les personnes en réinsertion de la fourrière-refuge du Sud Manche.

L’association dénonce des conditions de vie horribles pour les chats recueillis et la mort suspecte de centaines d’entre eux dans cet endroit où le sort des félins semble ne pas vraiment préoccuper.

L’enquête est édifiante et One Voice ne fait pas que dénoncer.

L’association développe des actions, des programmes et demande haut et fort un plan d’urgence pour les chats errants en France.

Ce week-end, One Voice organise des actions de sensibilisation un peu partout sur le territoire et invite tous les amoureux des animaux à y participer.

Si vous souhaitez aider, n’hésitez pas également à signer leurs pétitions pour un plan d’urgence pour les chats errants, mais aussi pour une meilleure protection des chats et des chiens, nos compagnons.

Source 

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :