Son angine dégénère, une petite fille meurt tragiquement

À Bordeaux, une fillette de 3 ans est décédé suite aux complications d’une angine.

Deux autres enfants, dont un membre de la fratrie de la victime, sont également victimes de la même infection, et seraient actuellement hospitalisés dans un état grave.

Une famille en deuil.

À Bordeaux, en Gironde, une fillette de trois ans, hospitalisée pour des complications suite à une angine, est décédée le 28 novembre dernier, a rapporté France Bleu.

Le petite fille est morte d’une infection invasive au streptocoque A, la bactérie responsable de l’angine.

Originaire de la côte sud des Landes, la petite fille avait d’abord été prise en charge à l’hôpital de Dax, avant d’être transférée à Bordeaux.

Elle ne souffrait a priori d’aucune autre pathologie.

D’après nos confrères, deux autres enfants, dont un membre de la fratrie de la victime, souffrent de la même infection, et sont hospitalisés dans un état grave.

Ces infections en série ont poussé l’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a publié un message de prévention à l’attention des parents, mais aussi des médecins du secteur.

Consulter un médecin en cas de symptôme liés à l’angine
« Dans 99 % des cas, il n’y a aucune difficulté sur une angine », a rappelé Didier Couteaud, le représentant de l’ARS dans les Landes.

Et d’ajouter : « Pour autant, dans certains cas, la maladie peut dégénérer et peut toucher les fonctions vitales ».

L’ARS appelle donc les parents à consulter rapidement un médecin en cas de symptôme liés à l’angine.

« L’ensemble des médecins du secteur de la Macs sont également saisis, et nous leur demandons de surveiller les cas qu’il pourrait y avoir », a également indiquer Didier Couteaud.

L’angine se manifeste généralement par un mal de gorge entraînant une difficulté à avaler et par de la fièvre.

D’autres symptômes peuvent être associés tels qu’une toux, un rhume ou des troubles digestifs.

Source 

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :