SMIC : Une augmentation début janvier 2023 ?

Le SMIC devrait atteindre les 1700€ brut dès janvier 2023. Cette année, le SMIC, qui est calculé sur l’inflation, a déjà été revalorisé à trois reprises. L’augmentation record en dit beaucoup sur l’actuelle inflation dans l’Hexagone.

Un SMIC bientôt à 1700€ brut
Le calcul de l’évolution du SMIC est indexé sur l’inflation. À l’image du prix du Navigo, les prix ont augmenté de 6.2% en novembre de cette année, rapportent les données provisoires de l’Insee. Le chiffre exact de cette hausse sera connu à la mi-décembre. C’est à ce moment-là que la revalorisation du SMIC pourra être calculée.

Selon des projections d’experts, le SMIC pourrait être revalorisé de 1.8% en janvier 2023. Cela représente une hausse de 30 euros brut, pour quelqu’un qui travaille à plein temps (35 heures). Leur salaire passera donc de 1678,95€ à plus de 1700€ brut par mois. Une somme bien différente de nos voisins Suisses. Cette augmentation touchera 14.5% des salariés français.

Le SMIC avait déjà été revalorisé de 1% en janvier 2022, de 2.6% le 1er mai 2022 et de 2% en août 2022. Le salaire mensuel net actuel d’une personne au SMIC est depuis le 1er août 2022 de 1329.05€. Un SMIC qui a, en l’espace d’un an, progressé de 5.6%. Malheureusement, ce qui dit augmentation des salaires dit automatiquement hausse de l’inflation en France…

La hausse du salaire est maigre. Cependant, elles devront sûrement réjouir les salariés confrontés à la hausse des prix. Le patronal, lui, qui voit ses charges augmenter, ne sera pas aussi réjoui.

Vers une nouvelle forme de calcul ?
Il faut noter que la règle de calcul du SMIC pourrait évoluer dans les prochains mois. Actuellement, il y a un groupe d’experts indépendant qui conseille le gouvernement. Il est dirigé par Gilbert Cette. Ce dernier propose une réforme. Il souhaiterait modifier la formule de calcul pour éviter trop de hausses successives.

L’une des propositions de ces experts suggère que la hausse du SMIC ne soit plus basée sur l’inflation. Mais sur l’évolution des salaires négociés au sein même des branches interprofessionnelles. Si les salaires d’une entreprise n’augmentent pas, alors le SMIC ne changerait pas. De quoi faire réagir les syndicats français…

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :