Johnny Hallyday : pourquoi il recevait 600 euros en petites coupures avant chaque concert

Dimanche 4 décembre 2022, nos confrères du JDD ont dévoilé les bonnes feuilles du livre intitulé Johnny Hallyday, private access et écrit par trois anciens collaborateurs de Johnny Hallyday. Ils révèlent notamment « l’argent de poche » que les équipes du chanteur lui donnait les soirs de concert.

Un accès privé aux coulisses des concerts de la légende, Johnny Hallyday. C’est ce que promettent dans le livre Johnny Hallyday, private access trois anciens collaborateurs du rocker : Bernard Schmitt metteur en scène des spectacles de Johnny Hallyday, Jacques Rouveyrollis qui se chargeait de la lumière et Roger Abriol au son. Ils y révèlent notamment une peur qui a hanté le chanteur au début de sa carrière. Durant plusieurs années, Johnny Hallyday s’est confronté aux présentateurs télé, journalistes et autres personnalités médiatiques. A chaque rencontre, l’idole des jeunes craignait une chose : « passer pour un con » révèlent les auteurs du livre, dans les colonnes du Journal du dimanche, ce 4 décembre 2022. « Beaucoup lui ont fait sentir que ‘oui, il est bien gentil Johnny, mais il ne sait pas aligner dix phrases' », relatent les auteurs.

Le petit plaisir de Johnny Hallyday
Finalement, c’est au gré de ses rencontres avec de grands intellectuels qu’il a réussi à prendre confiance en lui. Peut-être que remplir des stades lui a aussi permis de prendre son envol. Mais Johnny Hallyday n’a jamais oublié ses origines. Il demandait d’ailleurs à ses équipes d’observer un rituel durant ses tournées de concerts. Il devait se voir remettre une enveloppe avec 600 euros en petites coupures.

Un plaisir qui lui permettait de profiter pleinement des soirées organisées après les concerts. « La vie en tournée, avec ses rituels, ses obligations et ses rendez-vous, comblait cet ennui. L’un des incontournables était l’enveloppe que lui remettait le comptable avant chaque concert : 600 euros en petites coupures. Généralement, il claquait tout dans la soirée en pourboires. C’était le seul moment où Johnny Hallyday touchait du vrai argent : comme de l’argent de poche que l’on donne à un gamin, à un ancien pauvre aussi. ‘File-moi quelque chose : même si la tournée s’écroule, j’aurai un peu gagné ma vie' », se souvienne les auteurs qui ont côtoyé Johnny Hallyday dans l’ombre. Cette enveloppe relevait en effet du pur plaisir pour le rocker car les tournées étaient un véritable succès. Et d’ailleurs, il en était coproducteur à hauteur de 80%.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :