Coupures d’électricité: les réseaux télécoms et Internet seront hors service en cas de délestage

En cas de coupure d’électricité cet hiver, il sera impossible de se connecter à Internet ou de passer des appels téléphoniques.

Le gouvernement prépare la France à des situations compliquées cet hiver en cas de délestage du réseau électrique: le scénario impliquerait alors la mise hors service des réseaux de communication fixes et mobiles du pays.

« Nous avons averti le gouvernement sur les risques dès le mois de février et nous travaillons avec les services de l’État depuis plusieurs semaines », rappelle Michel Combot, le Directeur général de la Fédération française des télécoms (FFTélécoms) sur Le Parisien. « Il y a une vraie inquiétude sur des délestages tournants peu simples à anticiper », a t-il souligné, déplorant une stratégie des « coupures subies en mode taches de léopard plutôt que ciblées sur des territoires ».

Une circulaire a été adressée aux préfets pour anticiper et se préparer à ces éventuelles coupures programmées d’approvisionnement en électricité qui pourraient concerner 60% de la population.

Des coupures de réseaux parfois différenciées des délestages

Selon Le Parisien, un délestage de deux heures aurait pour conséquence l’arrêt de la couverture mobile d’une zone, entraînant l’impossibilité de contacter ses proches mais aussi les numéros d’urgence comme le 17, le 18 ou le 112.

Si dans les zones urbaines, la multiplicité des antennes pourrait permettre de basculer sur une antenne proche épargnée par la coupure, avec tout de même un risque de saturation élevé, en milieu rural, le black-out serait total.

 

Autre scénario évoqué par Christel Heydemann, la directrice générale d’Orange devant la Commission des affaires économiques du Sénat: « Il pourrait y avoir des situations dans lesquelles il y a de l’électricité dans un appartement, mais pas de réseau mobile, ou le contraire, si l’habitation et l’antenne ne sont pas dans la même zone », reporte ainsi Le Figaro. En effet, l’électricité pourrait être coupée « par plaques » : si l’antenne et le logement ne sont pas sur la même plaque, l’une pourrait être touchée et l’autre épargnée.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :