Le Mans: dans ce restaurant solidaire, le repas est à 3 euros pour les plus démunis

 

Le restaurant solidaire de Samir Tine cartonne. Basé au Mans (Sarthe) et baptisé L’homme tranquille, l’établissement a ouvert ses portes le 17 octobre dernier et propose des menus à moins de 3€ pour les plus démunis.

Au restaurant L’homme tranquille, les menus proposés aux personnes les plus démunies pour la modique somme de 3€, sont payés par les autres clients, qui eux règlent leur repas au tarif normal. L’initiateur de cette formule est Samir Tine, directeur de l’association L’Esprit de Barbara et ancien salarié de Pôle emploi, rapporte France info. Ce projet, soutenu par la ville du Mans, la Région ainsi que quelques mécènes, connaît un franc succès.

« C’est un grand moment de bonheur de pouvoir venir manger ce repas »

L’histoire a commencé avec L’Esprit de Barbara, une association qui accompagne les personnes les plus précaires, notamment pour les aider à trouver un travail ou un logement. Via cette association, un café solidaire a été créé il y a de cela environ un an. Ce restaurant de mixité sociale et solidaire n’est que la continuité de ce café, un projet auquel Samir Tine pensait depuis quelques temps déjà.

« Ce n’est pas des choses que l’on peut s’accorder tous les jours, donc c’est un grand moment de bonheur de pouvoir venir manger ce repas », confie à France info l’un des clients de L’homme tranquille. « J’ai une petite formule, la personne qui est venue manger à tarif bénéficiaire le 17 octobre à l’ouverture à deux ou trois euros, est invitée à revenir le 17 octobre 2023 pour payer la formule complète parce que sa situation sociale s’est améliorée entre-temps », explique le patron de l’établissement, qui compte cinq salariés.

 

Pas de différence dans l’assiette

Et si les autres clients payent leur repas au tarif normal, les menus à moins de 3€ qui se trouvent sur la carte spéciale sont les mêmes pour tous. Depuis son ouverture, le lieu ne désemplit pas, et c’est tant mieux car pour que l’affaire soit rentable, environ 45 à 55 repas réglés par des clients solidaires doivent être servis à chaque service, précisent nos confrères.

Mais pour Samir, ce qui prime c’est le côté solidaire du restaurant. D’ailleurs, les bénéfices permettront de poursuivre l’accompagnement social. « Il n’y aura pas de repas sans accompagnement », avait par ailleurs indiqué auprès d’Actu Le Mans Samir Tine lors de l’ouverture de L’homme tranquille.

Pour bénéficier de cette formule au tarif solidaire – qui est servie du lundi au vendredi, le midi et le soir – les clients doivent donc obligatoirement passer par le café solidaire situé au 2bis rue de Bône au Mans. C’est à ce moment-là qu’une réservation au restaurant peut être effectuée.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :