Santé cardiaque : les 5 aliments à éviter selon une cardiologue

Pour avoir un cœur en bonne santé, il est largement admis qu’il faut bannir les aliments trop gras ou trop sucrés. D’après une cardiologue américaine, d’autres aliments, sains en apparence, sont à éliminer de notre assiette.

La santé du cœur passe aussi par l’assiette. L’Organisation mondiale de la santé considère qu’une mauvaise alimentation fait partie des facteurs de risques comportementaux des maladies cardiovasculaires. Pour avoir un cœur en pleine forme, il faut donc éviter tous les aliments trop gras, trop salés, trop sucrés ou encore transformés. « Vous n’avez pas besoin d’être nutritionniste pour savoir que vous ne tirerez aucun bénéfice d’un régime alimentaire composé de cheeseburgers, de beignets et de frites, complète la cardiologue Elizabeth Klodas, dans une tribune parue sur le site CNBC. Mais il existe un certain nombre d’alternatives qui ne sont pas aussi saines que vous le pensez. » Dans son article, elle cite cinq aliments qu’il faudrait ainsi limiter pour préserver la santé cardiovasculaire.

Le pain, riche en sodium, peut être mauvais pour le cœur
D’après cette spécialiste, le pain et les produits boulangers font partie des « plus gros contributeurs à notre consommation de sodium ». Or une alimentation trop riche en sodium augmente la pression sanguine, ce qui accroît le risque de maladie cardiaque. Selon l’Organisation mondiale de la santé, lorsqu’on dépasse 5 grammes de sel jour, cela contribue à l’hypertension artérielle, mais aussi au risque de cardiopathie et d’accident vasculaire cérébral. Elizabeth Klodas recommande de limiter la consommation de pain et autres dérivés, et de privilégier les produits riches en fibres, avec des graines entières dedans.

Les boissons allégées ou sans sucres, riches en additifs néfastes pour la santé cardiovasculaire
Les boissons allégées sont vendues comme des produits sans ou avec peu de sucres, pour autant, il ne faut pas les considérer comme des aliments bons pour la santé. Elles contiennent des édulcorants artificiels : des études scientifiques ont démontré que ces additifs peuvent augmenter le risque de diabète et d’obésité, qui sont des facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires. À la place, la cardiologue américaine conseille de boire du thé, ou de l’eau pétillante avec des fruits ou des feuilles de menthe.

La margarine contribue à l’augmentation du taux de cholestérol
Comme le beurre, la margarine doit être consommée avec modération. La cardiologue conseille de vérifier sa composition : il faut éviter celles fabriquées avec de l’huile de palme, riche en graisses transformées, et préférer l’huile d’olive ou l’huile de lin, moins riches en graisses transformées et saturées. Ces dernières participent à l’augmentation du taux de mauvais cholestérol, appelé LDL. « Lorsque le « mauvais cholestérol » est élevé, il s’accumule sur les parois des artères sous forme de dépôts graisseux, précise l’Assurance maladie. Avec le temps, ces dépôts peuvent ralentir et même bloquer la circulation du sang : c’est l’athérosclérose. »

Santé du cœur : les laits végétaux préférables au lait de vache
Pour des raisons proches, le lait de vache est à proscrire : il contient des acides gras saturés. Elizabeth Klodas suggère de le remplacer par des laits végétaux comme celui de cajou, d’amande ou soja. « Si vous buvez du lait car c’est une source de calcium, sachez qu’il est aussi présent dans d’autres aliments, rappelle-t-elle. Les amandes, le brocoli, le chou kale, les oranges, les haricots, les edamames, les figues et le saumon en boîte sont d’autres options, meilleures pour la santé cardiaque. »

Les barres de céréales, les fausses amies de la santé cardiovasculaire
Vous pensiez qu’une barre de céréales en guise de goûter était une bonne idée ? C’est faux selon Elizabeth Klodas. Sauf si vous l’avez cuisinée vous-même. Elle précise que de nombreuses barres de céréales sont trop riches en « sucres ajoutés, en édulcorants artificiels et autres ingrédients néfastes, comme l’huile de palme ». Elle conseille de consommer plutôt des fruits secs bruts ou des fruits frais. En somme, éviter les aliments transformés, trop salés ou trop riches en acides gras saturés devrait vous aider à réduire le risque de problème cardiovasculaire.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :