Marie et Albert s’étaient retrouvés 100 ans après avoir été séparés, ils sont décédés le même jour

Marie Lartigau et Albert Bareille, respectivement 108 et 107 ans, sont tous deux décédés le 24 novembre dernier. Les deux amis, nés dans la même commune du Béarn (Pyrénées-Atlantiques), s’étaient retrouvés en janvier dernier après une séparation longue… de 100 ans.

L’histoire d’amitié qui aura lié Marie Lartigau et Albert Bareille n’est pas tout à fait une histoire comme les autres. Elle a débuté il y a plus d’un siècle, retrace le journal Sud Ouest.

A Salies-du-Béarn où ils sont nés, tous deux ont fréquenté les bancs de la même école. Les aléas de la vie feront qu’ils se perdront rapidement de vue. Mais un peu plus de 100 ans plus tard – et aussi invraisemblable que celui puisse paraitre – les anciens camarades de la cour de récréation étaient parvenus à reprendre contact.

Retrouvailles en visio depuis l’Ehpad
Marie et Albert ne s’étaient jamais oubliés. En janvier dernier, leurs familles avaient organisé une rencontre en visioconférence depuis leurs Ehpad respectifs. Les deux centenaires avaient pu discuter, en béarnais, dans un échange forcément intense en émotions et riche en souvenirs.

Au fil de la discussion, ils avaient découvert qu’ils étaient en fait toujours restés géographiquement proches. Marie avait passé une grande partie de sa vie dans la région bordelaise, juste à côté d’Albert, mais ils ne s’étaient jamais revus.

Les deux centenaires ont tiré leur révérence le même jour
A Sud-Ouest, une animatrice de l’Ehpad de Lormont, où vivait Albert, détaille : « Je me souviendrai toujours d’Albert en train d’envoyer des baisers à Marie à travers l’écran et Marie qui lui en envoie en retour. Albert lui dit alors qu’il ne l’oubliera jamais et qu’ils se retrouveront là-haut. »

Ces paroles prennent aujourd’hui un sens particulier… Car le 24 novembre dernier, les deux centenaires s’en sont allés, tous deux le même jour.

A lire aussi : Voici le revenu minimum nécessaire pour vivre décemment en 2022 en France, où vous situez-vous ?

Marie, qui était la doyenne des Pyrénées-Atlantiques est décédée à 108 ans dans son Ehpad du Béarn. Albert s’est éteint à 107 ans dans son établissement bordelais.

Les deux Ehpad respectifs, ont décidé d’organiser une cérémonie conjointe pour rendre hommage à cette belle histoire d’amitié centenaire.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :