Sept Français sur dix souhaitent la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants

>

Les Français sont largement favorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants. D’après un sondage CSA pour CNews, publié ce mercredi 30 novembre, sept Français sur dix y sont favorables et 62% sont d’accord pour leur expulsion des logements HLM.

Retirer les aides sociales ou expulser les personnes ne respectant pas le droit français sont deux sujets qui reviennent régulièrement à l’ordre du jour, aussi bien dans les sondages qu’au sein du gouvernement. Le 20 octobre dernier sur le plateau de Cyril Hanouna (Face à Baba), Gérald Darmanin avait d’ailleurs indiqué vouloir « généraliser l’expulsion des familles de délinquants de leur logement social ».

62% des sondés sont favorables à l’expulsion de leur logement HLM

Une enquête CSA pour CNews montre que 71% des sondés sont favorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants. De même que 62% d’entre eux souhaitent leur expulsion de leur logement HLM. En septembre 2021, les Français avaient déjà été interrogés sur ce thème et le sondage de l’Institut CSA pour CNews montrait que 60% des personnes interrogées étaient favorables à l’expulsion des logements sociaux pour les familles de délinquants. Les avis de ce précédent sondage n’ont donc que légèrement évolués en trois mois.

Le détail montre que c’est à gauche de l’échiquier politique que les personnes sondées sont le plus défavorables à la suppression des aides sociales pour les familles de délinquants, mais aussi à leur expulsion des logements HLM, avec respectivement 48% pour l’un et 59% pour l’autre. La France insoumise étant de loin le parti le plus opposé à ces suppressions puisque 59% sont opposés à la suppression des aides sociales pour ces familles, et 69% ne souhaitent pas leurs expulsions des logements HLM.

 

Un débat qui refait surface lors de violentes agressions

Chez les socialistes, on constate que 54% des sondés ne veulent pas de la suppression des aides sociales des familles de délinquants et 61% ne souhaitent pas leur expulsion des logements HLM. À gauche, c’est parmi les sympathisants de Europe-Écologie-Les-Verts que l’on a le plus de sondés favorables à la suppression des aides sociales et à l’expulsion des logements HLM des familles de délinquants, avec respectivement 59% et 46%.

En revanche à droite, ce sont les proches d’Éric Zemmour qui sont les plus enclins à cette suppression des aides sociales et des logements HLM, avec 95% et 92%. Ces chiffres sont de 92% et 85% pour le Rassemblement national et de 90% et 80% pour Les Républicains.

La question de savoir s’il faut ou non continuer à verser les aides sociales aux familles de délinquants refait régulièrement surface, qui plus est lorsque des événements tragiques se produisent. Un exemple, celui de la violente agression d’une femme de 89 ans, commise par trois mineurs de 14 et 15 ans à Cannes en août dernier. Le procès de ces adolescents s’est d’ailleurs ouvert le mercredi 30 novembre, rapporte Actu Nice.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :