Une famille supplie les médecins de garder un petit garçon de 5 ans à l’hôpital, sa sortie lui coûte la vie 😥

Il y a quelques jours, Yusuf Mahmud Nazir est tragiquement mort. Le petit garçon de cinq ans n’a pas été accepté dans deux hôpitaux, malgré ses plaintes répétées.

La famille de Yusuf Mahmud Nazir ne pourra jamais pardonner au personnel de l’hôpital de Rotherham. Le 13 novembre dernier, ce petit garçon de 5 ans s’est plaint d’un violent mal de gorge à ses parents.

Les antibiotiques prescrits par le médecin généraliste n’ont pas atténué la douleur du garçonnet, bien au contraire.

Il a a ensuite été conduit aux urgences par ses parents très inquiets.

Sur place, selon l’oncle de Yusuf Mahmud Nazir, ils ont attendu plusieurs heures avant qu’il ne soit examiné et qu’un médecin déclare qu’il souffre du « pire cas d’amygdalite qu’il ait jamais vu ».

Cependant, par manque de personnel et de lit, le petit garçon a été renvoyé chez lui avec une ordonnance.

De retour chez lui, l’état de santé du petit garçon s’est encore détérioré.

Sa famille a donc appelé une ambulance et a demandé qu’il soit emmené à la place à l’hôpital pour enfants de Sheffield. « Il a supplié et supplié et supplié que les médecins l’aident.

Nous n’avons tout simplement pas obtenu l’aide que nous voulions ou dont nous avions besoin ou que nous aurions dû obtenir », a regretté l’oncle.

Encore une fois, l’établissement n’a pas pu garder Yusuf Mahmud Nazir et l’a renvoyé chez lui, où il est tragiquement décédé.

« Nous ne voulons pas que quiconque traverse cela. Et nous leur demandons simplement d’écouter les gens.

Parce que lorsque vous n’écoutez pas les gens, c’est ce qui se passe », a déploré l’oncle du garçon de cinq ans.

Une enquête a été ouverte

Le directeur général de Rotherham NHS Foundation Trust, le Dr Richard Jenkins, a présenté ses condoléances à la famille.

« Nous avons entamé une enquête approfondie sur les soins de Yusuf, qui comprendra une liaison avec le Sheffield Children’s NHS Foundation Trust, a-t-il expliqué.

Nous avons contacté la famille et continuerons de le faire dans le cadre de l’enquête. Je tiens à assurer aux familles que nous avons un service de pédiatrie médicale doté d’un personnel approprié qui fournit un soutien à nos collègues médecins travaillant au sein de notre centre de soins d’urgence en cas de besoin.

 » Selon l’autopsie, Yusuf Mahmud Nazir est décédé des suites d’une infection qui « s’est propagée à ses poumons » et a provoqué plusieurs défaillances d’organes et déclenché un certain nombre d’arrêts cardiaques.

Source 

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :