Ce chiot est ramené 11 fois à son refuge, le personel a fini par comprendre

Alors que la plupart des compagnons à quatre pattes espèrent quitter leur refuge, certains s’y sentent parfois… comme chez eux.

Les refuges débordent d’animaux prêts à être adoptés. Si la tristesse de certains est visible lors des visites, d’autres semblent s’acclimater parfaitement aux lieux. C’est le cas notamment de Gumby, un chien blanc, qui a trouvé sa véritable maison dans l’Association pour les animaux de Charleston, en Caroline du Sud.
Un chien s’enfuit 11 fois et retourne dans son refuge

De prime abord, on pourrait croire que l’animal a été continuellement rejeté par les familles qui l’ont adopté. Mais pas tout à fait. Durant l’année qui a suivi son arrivée chez l’Association, ce compagnon à quatre pattes a été ramené à 11 reprises. À chaque fois, habile pour prendre la fuite, il s’échappait de sa nouvelle maison et revenait dans ce refuge, soit après y avoir été déposé par ses maîtres épuisés, soit après avoir été retrouvé par l’Association, rapporte The Epoch Times.

 

Les membres du refuge avaient beau prévenir les nouveaux propriétaires que Gumby était un as pour filer, il était toujours emmené par une nouvelle famille. Son adoption la plus longue n’a duré que quatre mois, tandis que les autres se sont étendues sur quelques semaines, voire quelques jours.

 

Sa véritable maison

À force d’assister à ces va-et-vient, le personnel de l’Association s’est rendu compte que Gumby avait trouvé sa véritable maison auprès d’eux. L’animal n’avait jamais tenté de s’enfuir des lieux et entretenait une forte relation avec les personnes qui y travaillaient. Finalement, le refuge a décidé de devenir son foyer permanent.

 

 

Plus qu’un simple animal de compagnie, Gumby est également un membre actif de l’Association. L’animal a l’habitude de réconforter les chiens anxieux, mais sert aussi souvent d’exemple pour réaliser des démonstrations comportementales avec le personnel. Son sang, qu’il donne régulièrement, aurait même des propriétés curatives. Il n’y a pas à dire, ce chien n’est pas comme les autres.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :