Seine-et-Marne : Un homme jugé pour le viol d’une chèvre sur une exploitation

 

MALTRAITANCE ANIMALE – Il prétendait que l’animal était consentant

Un homme doit comparaître ce lundi pour avoir violé une chèvre, dans une exploitation de Chaintreaux (Seine-et-Marne), rapporte Le Figaro. Les faits remontent à la nuit du 10 au 11 mai dernier. Selon un communiqué de l’association de défense des animaux Stéphane Lamart, le suspect se serait introduit dans un enclos pour s’en prendre à un ovin de 3 ans, le tout sous l’œil des caméras de vidéosurveillance.

Après avoir violé la chèvre pendant 30 minutes, il l’aurait proposée à un ami qui l’attendait dans une voiture. Celui-ci aurait refusé de toucher à l’animal, indique BFM Ile-de-France. Le cabri a ensuite été abandonné dans une forêt de Souppes-sur-Loing avant d’être retrouvé par sa propriétaire. Un vétérinaire a ensuite attesté des violences sexuelles subies par la chèvre.

 

Il reconnaît les faits en garde à vue

Interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes de Lorrez-le-Bocage, le jeune homme de 25 ans a reconnu les faits. Il aurait également expliqué que l’ovin l’avait léché et qu’il avait pris ça comme un signe de consentement, précise l’association.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :