Noël : mauvaise nouvelle pour les Français ?

À l’approche de la date fatidique des fêtes de fin d’année, les Français sont en pleine réflexion. En effet, l’inflation frappant de plein fouet de nombreux secteurs, dont l’alimentation, beaucoup se demandent comment vont-ils faire pour passer de bonnes fêtes sans se mettre dans le rouge d’un point de vue financier. Mais visiblement, beaucoup ont tranché : les économies ne concerneront pas le repas qui, à Noël, reste un moment sacré !

Noël et son repas, c’est sacré
Après tout, pourquoi se priver alors que c’est une date que la plupart attendent avec impatience pour se retrouver en famille et déguster un excellent repas ? Chaque année, le jour de Noël est spécial, tant pour sa symbolique que pour les habitudes qui règnent durant cette journée à part. Outre les cadeaux et les retrouvailles avec la famille, le repas, lui, demeure comme un véritable incontournable. Et ce qui est certain, c’est que les Français ne comptent pas lésiner sur les moyens, malgré l’augmentation des prix !

« Pour les Français, le repas de Noël représente cette convivialité et ce bonheur de se retrouver. C’est resté important dans la tête des gens ! », explique ainsi Nadine Cretin, une spécialiste des fêtes religieuses. Car oui, si la distribution des cadeaux reste un moment important, partager la table avec tous les membres de la famille est, pour de nombreuses personnes, l’événement le plus attendu des fêtes de fin d’année.

Pas d’économies prévues pour manger

Forcément, faire attention à ses dépenses est le réflexe de beaucoup de Français ces derniers temps. Mais à Noël, l’inquiétude devrait rapidement laisser place au bonheur et à l’absence totale d’interrogations. « Dans l’esprit des gens, on aime bien que ça ne change pas », poursuit la spécialiste qui, de son côté, plaide plutôt pour une réduction du prix des cadeaux. Et vous, que comptez-vous faire pour vos fêtes de fin d’année ?

Source
Crédit photo : Capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :