Une nouvelle arnaque au terminal de paiement sévit à la sortie des magasins

La préfecture de police de Paris alerte sur une recrudescence d’arnaque au terminal de paiement électronique (TPE) à la sortie des magasins. Les escrocs abordent les clients en se faisant passer pour des employés de l’enseigne et prétextent une erreur lors du paiement à la caisse. Ils en profitent pour repartir avec la carte bancaire et le code secret.

A Paris, une nouvelle arnaque au terminal de paiement sévit ces dernières semaines. Comme le rapportent nos confrères de Capital.fr, la préfecture de police de Paris a publié samedi 19 novembre une alerte concernant ce nouveau mode opératoire.

Ce dernier est assez simple. Les escrocs se placent à la sortie des magasins parisiens. Lorsqu’un client sort – juste après son passage en caisse – ils l’abordent en se faisant passer pour des employés de l’enseigne, et prétextent une erreur de paiement.

Les escrocs prétextent une erreur en faveur du client

La réussite de cette technique réside dans le fait que l’erreur de paiement est en faveur de l’acheteur. Les escrocs sont équipés d’un terminal de paiement et demandent alors au client d’insérer sa carte bancaire et de recomposer son code afin d’être recrédité.

A lire aussi : Expulsé de chez lui par sa propre fille, il vit depuis 5 mois dans un abri de fortune : « J’ai peur »

C’est le moment choisi par l’arnaqueur pour prétexter une nouvelle erreur et repartir avec le terminal en direction du magasin. Ce pseudo-employé est désormais en possession de la carte de paiement et du code secret de sa victime… qui ne le reverra jamais.

Faux terminaux de paiement : des précédents

Ce n’est ni la première ni la dernière technique d’escroquerie via les terminaux de paiement. Cet été, France Live évoquait celle qui sévissait dans plusieurs restaurants de l’Hexagone.

Des escrocs réussissaient à échanger les terminaux de paiement des restaurants en les remplaçant par un des leurs. Pendant plusieurs jours, tous les paiements des établissements ciblés par cette arnaque atterrissaient sur des comptes intraçables.

Faux RIB, avis de passage de La Poste, compte Améli, en France, ces dernières années, les arnaques sont de plus en plus nombreuses, mais surtout de plus en plus sophistiquées, faisant chaque année des milliers de victimes.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :