CAF : elle devra rembourser 25 000€ à cause de ses publications Facebook !

Une femme vient de s’attire la foudre de la CAF à cause de son compte Facebook. Elle a dû rembourser les allocations qui lui ont été versé.

Une femme doit rembourser 25 000 euros à la CAF à cause de sa publication dsur Facebook. Cette arnaque a très mal fini pour cette femme.

Une arnaque bien ficelée
Il est vraiment important de faire attention à ce qu’on partage sur Facebook. En effet, il est vraiment difficile de préserver sa vie privée sur Facebook, Instagram ou encore Twitter. De plus, il est possible que des personnes malveillantes utiliser vos clichés à de mauvaises fins. D’ailleurs, il est aussi possible que vos posts vous trahissent. Une femme de 50 ans vient d’être victimes de sa propre publication sur Facebook et a dû rembourser 25 000 euros à la CAF.

Il s’agit d’une arnaque qui a eu lieu entre 2014 et 2018 dans la commune d’Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence). Vraisemblablement, en tant que mère célibataire isolée, elle a droit à plusieurs aides pour joindre les deux bouts. Ainsi, ce sont des aides qu’elle avait perçus grâce à la CAF et durant quatre ans, elle a perçu 25 000 euros. Mais vue qu’elle a faite de fausses déclarations, elle a fini par être appréhendé.

La femme doit payer 25 000 euros à la CAF suite à sa publication sur Facebook
En menant une enquête sur cette femme, la CAF s’était rendu sur son compte Facebook. Effectivement, c’est de cette manière que l’organisme s’est rendu compte que c’était une arnaqueuse. Ainsi, la CAF s’est rendu compte que la femme ne vivait pas seule et était en couple avec un homme de 45 ans. Voilà pourquoi, l’organisme s’est rendu sur son compte Facebook. Vraisemblablement, ce n’est pas la première fois qu’elle a été mise en examen pour fausses déclarations. Devant les tribunaux, elle a avoué les faits.

Son compagnon a aussi eu droit à une sanction car il a été accusé de complicité de cette arnaque aux prestations sociales. Par conséquent, le couple a dû rembourser 25 000 euros à la CAF à cause de cette publication sur Facebook. De plus, chacun d’entre eux devra aussi payer chacun 1 500 euros d’amende. Rembourser les 25 000 euros à la CAF est loin d’être le seul verdict de cette femme qui s’est trahi sur sa publication sur Facebook.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :