Lyon: la métropole annonce supprimer 1700 places de parking, les commerçants inquiets

Les commerçants craignent une baisse de fréquentation de leurs établissements en raison de la suppression de places de stationnements pour voiture. La métropole assure qu’elles seront remplacées par des stationnements pour vélos, voitures électriques et motos.

 

C’est une décision qui ne fait pas l’unanimité. La métropole de Lyon a fait le choix de supprimer 1700 places de parking et de les remplacer par des stationnement pour vélos, voitures électriques et autopartage. Un projet qui fait craindre une baisse des ventes aux commerçants du centre-ville.

« On avait autrefois des gens qui passaient dans la rue, devant la boutique et qui nous disaient ‘j’ai vu une petite lampe c’est joli’ ou ce tapis, et qui partaient avec. Maintenant on a trois fois moins, et je n’exagère pas, trois fois moins de passages que ce qu’on avait avant », déplore Eric Perrin, responsable de la boutique Maison Courtieu, au micro de BFM Lyon

 

Même son de cloche du côté du président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Rhône qui craint que les clients changent leurs habitudes.
« Si on met trop de temps à trouver une place de stationnement pour aller déjeuner au resto, ou dîner, au bout d’un moment on se dit qu’on va ailleurs », pointe Thierry Fontaine.

En opposition avec le projet, le maire LR du 2e arrondissement a organisé ce vendredi une conférence de presse, regrettant la suppression d’une offre de stationnement qu’il juge déjà insuffisante

 

3000 places vélos, 500 pour les voitures électriques

Du côté de la métropole, il s’agit plutôt d’une transformation logique au vu de l’évolution des modes de déplacements.

« On est sur une baisse depuis 2015 d’environ 25%, les gens se déplacent autrement. La presqu’île est extrêmement accessible, notamment en transports en commun, demain plus encore à vélo, donc on est sur une évolution des modes de déplacements » se défend Fabien Bagnon, vice-président de la métropole chargé des voiries et mobilités actives.

Dans le détail, les places supprimées seront remplacées par 3000 stationnements sécurisés pour les vélos, 500 pour les véhicules électriques, 300 places d’autopartage, et 1050 places pour les motos.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :