Paris: des réfugiés afghans du camp de La Chapelle délogés, des tentes lacérées

Une vingtaine de personnes ont été délogées ce dimanche matin à La Chapelle. Selon l’asociation Utopia56, ces réfugiés afghans auraient reçu des coups de pieds et du gaz lacrymogène. Ils n’avaient pas pu accéder aux mises à l’abri organisées les 27 octobre et 17 novembre dernier.

 

« Ce matin, après en avoir expulsé les occupants, des policiers ont détruit au couteau une dizaine de tentes dans le nord de Paris » a dénoncé Utopia56 sur Twitter, ajoutant que « malgré les discours, ces pratiques persistent avec l’aval de la hiérarchie ».

Des couvertures auraient aussi été gazées afin « qu’elles ne puissent plus être utilisées », selon l’association.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :