Elle découvre la couche de sa fille pleine de sang le diagnostic est surréaliste

Cette histoire remonte à 2020. À l’époque, Sarah Regan change sa fille, Birdie, comme à son habitude. Mais en découvrant le contenu de sa couche, c’est le choc. Celle-ci est pleine de sang. Paniquée, l’Australienne file rapidement aux urgences. Sur place, le bébé subi une panoplie d’examens. « Elle avait 9 mois. Elle s’est réveillée un matin et j’ai changé sa couche qui était remplie de sang, et pas qu’un peu. Il y en avait énormément. J’étais inquiète qu’elle puisse avoir une infection au rein » confie-t-elle au Daily Mirror. L’enfant passe alors un scanner et les médecins découvrent que ses os sont particulièrement développés pour son âge. Le diagnostic à peine croyable finit par tomber.

Contre toute attente, Sarah apprend que son bébé est en pleine puberté précoce : « Le sang dans sa couche correspondait à ses premières règles. Je ne savais pas quoi en penser. Je n’avais aucune connaissance sur le sujet et je n’en avais jamais entendu parler avant. Elle ne marchait et ne parlait même pas. » Un cas extrêmement rare qu’elle doit constamment expliquer aux enseignants de sa fille : « Je déteste le fait que ce soit quelque chose que nous devons expliquer à chaque fois. Je pense toutefois que c’est important que les gens soient au courant. » L’Australienne fait désormais tout son possible pour que la petite Birdie ait une enfance normale.

Un traitement hormonal envisagé
Depuis que le diagnostic a été posé, Birdie est régulièrement suivie par des professionnels (…)

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :