Prime de 185 euros : Découvrez qui sont les bénéficiaires de cette nouvelle aide

Suite aux manifestations des gilets jaunes en 2019, le gouvernement a mis en place de nouvelles aides aux foyers les plus modestes.

De son côté, l’exécutif a reformé la Prime d’activité, afin de donner un coup de mensuel à des millions de Français.

Mise en place en 2019, suite à la crise des gilets jaunes, la Prime d’activité a subi une réforme par l’exécutif.

Bénéficiaires, changements depuis la réforme… on vous dit tout sur cette prime.

Réforme de la Prime d’activité : tous les changements
Mise en vigueur en 2016, la Prime d’activité a remplacé le RSA Activité et la Prime Pour l’Emploi (PPE), jugées inefficaces par l’exécutif.

Cette nouvelle aide a été mise en place pour booster le retour à l’emploi.

Aussi, elle vient en complément des revenus issus d’une activité professionnelle. La prime d’activité est octroyée en fonction des revenus et de la composition.

Grâce à la réforme de 2019, la prime d’activité est versée à des millions de Français. En effet, elle est devenue éligible à de nouveaux foyers ayant des revenus plus élevés.

De ce fait, le nombre de bénéficiaires à cette nouvelle aide a connu une hausse de 37 % depuis 2019.

Cependant, depuis la crise des gilets jaunes, son montant moyen est de 70 euros par ménages. Selon le premier bilan de la CAF et la Direction de la recherche, des études de l’évaluation et des statistiques (Drees) : « Les principaux gagnants de cette réforme sont ceux dont les revenus sont compris entre 1 000 et 1 500 euros par mois ».

Pour augmenter le pouvoir d’achat des Français, l’État a instauré de nombreuses aides.

Ainsi, les bénéficiaires de la prime d’activité peuvent aussi percevoir la prime inflation.

Qui sont les bénéficiaires de cette aide ?
Avant la réforme, une personne seule sans enfant devait avoir un revenu inférieur à 1565 euros pour bénéficier de la prime d’activité,.

Suite à la réforme, le plafond de revenus a augmenté à 1787 euros.

Alors, de nombreux foyers sont désormais éligibles à cette aide.

En revanche, pour toucher la Prime d’activité, vous devrez répondre à ces obligations :

Résider en France
Avoir la nationalité française
Avoir plus de 18 ans
Être étudiant, salarié ou apprenti
Avoir des revenus inférieurs au plafond de ressources
Cette allocation est versée mensuellement en fonction de votre situation ainsi que vos revenus perçus au cours des trois derniers mois. Contrairement à la prime de rentrée exceptionnelle, son versement n’est pas automatique.

En effet, il faut faire une demande sur le site de la Caisse d’Allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA), pour la percevoir.

Notant que la prime d’activité est versée par la Caisse d’Allocations familiales (CAF) ou Mutualité sociale agricole (MSA).

Pour en bénéficier, vous devez déclarer vos revenus trimestriels. Enfin, sachez que des formulaires pré-remplis seront envoyés par la CAF dès 2024.

L’objectif est de permettre aux personnes éligibles de bénéficier automatiquement de cette aide.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :