Course-poursuite à 150 km/h entre Montpellier et Pérols : « J’ai joué, j’ai perdu, je vais aller en prison »

Ivre, le chauffard a multiplié les délits routiers ce mercredi 16 novembre au petit matin.

Il a été déféré au parquet en vue d’une comparution immédiate.

Alors qu’ils circulaient sur l’avenue Pierre-Mendès-France à Montpellier, des policiers nationaux se sont fait doubler à vitesse excessive, ce mercredi 16 novembre vers 9 h 30, par un automobiliste circulant au volant d’une Renault Clio noire.

Malgré l’activation de leur gyrophare et du deux tons, le chauffard, roulant à 110 km/h, a ralenti à hauteur du radar fixe avant d’accélérer de plus belle sur la RD66 en direction Carnon, atteignant même les 150 km/h sur cette portion limitée à 70.

Il leur fonce dessus
Après avoir pris la bretelle de sortie en direction de Lattes, il emprunte la RD172, la rue Alfred-Sauvy et s’arrête impasse Adam-Smith.

Mais quand les forces de l’ordre pénètrent à leur tour dans cette artère, il leur fonce dessus.

Puis emprunte le rond-point à contresens et fonce direction de Pérols en grillant trois feux rouges et en obligeant les autres automobilistes à s’écarter afin d’éviter une collision.

Pour autant, après avoir effectué un énième frein à main, il va percuter la voiture de police et s’immobiliser.

1,08 g d’alcool dans le sang
Présentant les signes caractéristiques de l’ivresse, ce Castrais, âgé de 32 ans, a été contrôlé à 1,08 g d’alcool dans le sang.

Avant de déclarer aux policiers : « J’ai joué, j’ai perdu, je vais aller en prison. »

Comme quoi, il lui restait une once de lucidité.

Il a été déféré au parquet en vue d’une comparution immédiate.

Source
Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :