Normandie: 78 ans après, un vétéran de la Seconde Guerre mondiale retrouve une jeune fille qu’il avait aidée

Lors de l’été 1944, Reginald Pye, débarqué quelques semaines plus tôt en Normandie, a croisé Huguette, à qui il a donné un sandwich, avant que l’adolescente ne disparaisse. Depuis, il cherchait à la retrouver.

« Voici un sandwich à la confiture ». C’est ainsi que Reginald Pye, un vétéran britannique de la Seconde Guerre mondiale âgé de 99 ans, a salué Huguette, une Française de 92 ans, en lui rendant visite dans sa maison de retraite dans le Nord le 30 octobre.

Un clin d’œil à leur première rencontre, 78 ans plus tôt dans l’Orne, près des plages de Normandie où le soldat avait débarqué pour combattre les Allemands en 1944, raconte la BBC.

 

« Cette interaction a profondément marqué ma vie »

Le jour de leur rencontre, dans le village de Vrigny (aujourd’hui commune de Boischampré), Reginald s’était fait offrir une boîte de sardine et un sandwich fait de pain et de confiture « par un type appelé Geordie », se souvient le chauffeur de camion militaire. Quelques instants plus tard, alors qu’il s’apprête à manger ce repas, il croise d’Huguette, alors âgée de 14 ans.

Face à son regard, il finit par lui offrir ses quelques denrées. Et la jeune fille refuse les sardines pour repartir uniquement avec le sandwich.
« Elle a traversé la place du village en courant avant d’entrer dans l’église. Je ne l’ai jamais revu après », raconte-t-il à la BBC.

Le lendemain, à son réveil, il retrouve à côté de lui une gourde de lait ainsi qu’une photo de la jeune fille, avec au verso, une note indiquant: « Huguette Geoffroy, 14 ans, presbytère de Vrigny, Orne », rappelle Ouest-France.

Depuis, l’homme n’a jamais oublié cette rencontre et le cliché est resté dans son portefeuille toutes ces années. « Cette interaction avec l’humanité a profondément marqué ma vie », assure-t-il.

 

Huguette « extrêmement touchée »

C’est grâce à une association de vétérans que Reginald a pu revoir Huguette, alors que sa femme, désormais décédée, avait déjà tenté de la retrouver il y a quelques années.

En lui rendant visite dans sa maison de retraite, Reginald a apporté avec lui une boite de sardines, qu’Huguette a une nouvelle fois refusé, ainsi que du pain et de la confiture. Ils ont partagé un moment ensemble, entourés de leurs familles. Huguette s’est dite « extrêmement touchée » que le vétéran ait essayé de la retrouver.

Les deux se sont finalement quittés après une embrassade, en riant, Huguette expliquant qu’il faudrait désormais se marier

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

 

%d blogueurs aiment cette page :