Louis Boyard porte plainte : que risque Cyril Hanouna ?

C’est une première dans l’histoire de Touche pas à mon poste.

Le 10 novembre dernier, le député de la NUPES âgé de 22 ans, Louis Boyard, était invité sur le plateau de Cyril Hanouna.

Mais le ton est monté entre le politicien et le présentateur.

Très vite, Hanouna s’est mis à insulter Louis Boyard de « bouffon » ou de « tocard » en direct à la télévision.

Un clash qui aura des conséquences puisque Louis Boyard a décidé de porter plainte contre Baba, comme il l’annonce ce 15 novembre sur Twitter.

Louis Boyard porte plainte contre Cyril Hanouna suite au clash
Le député LFI ne voulait absolument pas en rester là.

Après son passage remarqué dans TPMP où il s’est fait insulter par Cyril Hanouna, ce dernier a décidé de réagir.

Il a notamment demandé l’ouverture d’une commission d’enquête à l’Assemblée Nationale concernant Vincent Bolloré (le patron de Canal où est diffusé TPMP).

Mais aussi, le député a également décidé de porter plainte contre le présentateur de TPMP, Cyril Hanouna.

Ainsi, Louis Boyard a porté plainte contre Cyril Hanouna pour « injure publique envers une personne chargée d’une mission de service public » .

Dans le cadre d’une émission télévisée diffusée en direct, il s’agit effectivement d’une injure publique.

Que risque alors Cyril Hanouna s’il perd face à la justice ? D’après l’article 33 de la loi de 1881 relative à la liberté de la presse, le présentateur de TPMP risque 12 000 euros d’amende.

Cela peut aller vers une peine de prison si l’enquête menée par l’Assemblée Nationale va plus loin.

Le député veut une condamnation pour injure aggravée

Néanmoins, il convient de noter que Louis Boyard demande aujourd’hui une condamnation pour injure aggravée parce qu’il est un élu de la nation.

Mais ce dernier doit-il être considéré comme un député ou comme un citoyen au moment des injures balancées par Cyril Hanouna ? Là est toute la complexité de cette affaire devant la justice.

Effectivement, la justice va devoir faire le point sur cet aspect lors de sa délibération, car cela pourrait changer la peine de Cyril Hanouna.

Elle pourrait être allégée si les insultes de Cyril Hanouna ne visaient pas Louis Boyard comme un député, mais comme un ancien chroniqueur de TPMP.

Car oui, rappelons-le, mais le député LFI était chroniqueur avant de rejoindre la politique.

Il avait d’ailleurs un très bon salaire sous l’émission de Vincent Bolloré.

Contexte : Pourquoi Louis Boyard et Cyril Hanouna se sont frité ?
Pour comprendre si oui ou non Louis Boyard doit être considéré comme un député ou un ex-chroniqueur au moment des faits, il faut remettre les choses dans leur contexte.

Comment est parti ce clash entre Louis Boyard et Cyril Hanouna ? Invité dans TPMP, le député et les chroniqueurs débattaient des richesses.

Dans ce cadre, Louis Boyard a accusé les « cinq personnes les plus riches » de France « d’appauvrir l’Afrique » .

Après cela, le jeune homme de 22 ans a pris comme exemple le producteur de l’émission, Vincent Bolloré.

Il accusait alors le propriétaire du groupe Canal + de « déforester l’Afrique » .

Face aux propos tenus par le député, incriminant son patron direct, Cyril Hanouna a donc rétorqué.

Il lui a notamment fait remarquer qu’avant d’être élu, il était aussi un salarié de Vincent Bolloré.

« Bolloré t’a donné de l’argent puisque t’étais chroniqueur ici, ça te dérangeait pas » , soulignait Cyril Hanouna.

Cyril Hanouna a-t-il insulté Louis Boyard, car il est député ou parce qu’il est un ancien-chroniqueur ? Ce sera à la justice de trancher.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :