Un prêtre arrêté pour viol aggravé sur mineur

Le curé de Saint-Louis-Marie-en Brocéliande, à Montfort-sur-Meu (Llle-et-Vilaine), a été arrêté pour viol aggravé sur mineur.

Celui a indiqué en garde à vue être séropositif.

Les faits auraient été commis la semaine dernière, dans une chambre d’hôtel du VIIIe arrondissement à Paris.

C’est là qu’un prêtre aurait abusé d’un adolescent dans la nuit du 3 au 4 novembre. Interpellé et placé en garde à vue, le suspect a été mis en examen le 6 novembre et fait face à des accusations de « viol aggravé », « provocation de mineur à l’usage de stupéfiants », « mise en danger d’autrui » et « usage illicite de produits stupéfiants ».

Il a été placé en détention provisoire.

Selon RTL, les deux individus se seraient rencontrés sur l’application de rencontres homosexuelles Grindr.

Après avoir fait connaissance, ils se seraient ensuite retrouvés pour boire un verre et auraient fini dans une chambre d’hôtel du VIIIe arrondissement.

Le prêtre aurait alors administré au mineur des drogues, lui proposant de la MDMA et du GBL.

L’adolescent se serait senti mal.

Après une relation sexuelle non-protégée, le jeune aurait été pris de vomissements et aurait alors alerté des amies, avant d’être pris en charge par les pompiers et d’être hospitalisé.

Interpellé dans la nuit du 3 au 4 novembre, selon RTL, le prêtre a reconnu avoir consommé de la drogue, avoir couché avec le mineur et a assuré qu’il pensait que ce dernier était majeur car c’est ce qu’il aurait indiqué sur l’application de rencontres.

Le suspect, né en 1970, est un prêtre qui officie au sein du diocèse de Rennes.

En garde à vue, l’individu a reconnu être infecté par le VIH et indiqué suivre une trithérapie, expliquant qu’il estimait que le traitement réduisait le risque de contamination.

Source
Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :