Accident de manège mortel à Saintes : deux forains mis en examen pour homicide involontaire

Plus d’une semaine après l’accident mortel dont a été victime un adolescent de 16 ans à la fête foraine de Saintes (Charentes-Maritimes), les exploitants du manège mis en cause, un couple de forains de 45 et 50 ans, ont été mis en examen pour homicide involontaire, a indiqué le parquet mardi 18 octobre 2022.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Les exploitants d’un manège, mis en cause dans l’accident qui a coûté la vie début octobre à un adolescent de 16 ans à la fête foraine de Saintes (Charente-Maritime), ont été mis en examen pour homicide involontaire, a appris l’AFP ce mardi 18 octobre 2022 auprès du parquet.

Une information judiciaire a été ouverte pour « homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou le règlement » , a détaillé le procureur de la République de Saintes, Benjamin Alla, dans un communiqué.

Le couple de forains, âgés de 45 et 50 ans et installés dans le sud du département, avaient été placés en garde à vue ce lundi.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire avec notamment « interdiction d’exercer une activité professionnelle en relation avec l’infraction », a précisé le magistrat.

L’accident s’était produit le dimanche 9 octobre en milieu d’après-midi.

Le garçon avait été éjecté d’une attraction de type chenille alors que celle-ci prenait de la vitesse.

Transporté dans un état grave au CHU de Poitiers, l’adolescent est décédé « des suites directes de ses blessures », avait précisé Benjamin Alla au lendemain du drame.

Source
Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :