Espagne : saisies de cannabis:, un record mondial selon la police

 

La police espagnole a annoncé samedi avoir mis la main sur 32 tonnes de têtes de cannabis, soit « la plus grande saisie de cette substance au niveau international », au terme d’une enquête ayant entraîné l’arrestation de vingt personnes. View on euronews

 

La police espagnole a annoncé samedi avoir mis la main sur 32 tonnes de têtes de cannabis, soit « la plus grande saisie de cette substance au niveau international », au terme d’une enquête ayant entraîné l’arrestation de vingt personnes. View on euronews

La police espagnole a annoncé samedi avoir mis la main sur 32 tonnes de têtes de cannabis, soit « la plus grande saisie de cette substance au niveau international », au terme d’une enquête ayant entraîné l’arrestation de vingt personnes.

Cette vaste opération, baptisée « Jardines » (« jardins » en français), s’est déroulée ces dernières semaines dans plusieurs villes d’Espagne, dont Tolède (centre) et Valence (est), où les trafiquants présumés stockaient la majeure partie de la marchandise, a indiqué la Garde civile.

Elle « s’est conclue par la saisie de 32 tonnes de têtes de marijuana », équivalent à la production de « 1,1 million » de plants de cannabis, soit « la plus grande saisie de cette substance, non seulement en Espagne, mais aussi au niveau international », a-t-elle insisté dans un communiqué.

 

Selon la Garde civile, les têtes de cannabis étaient emballées sous vide pour être expédiées dans différentes régions espagnoles, mais aussi dans d’autres pays européens, « principalement la Suisse, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique ».

Au total, vingt personnes âgées de 20 à 59 ans – neuf hommes et onze femmes – ont été interpellées lors de l’opération. L’organisation à laquelle ils appartenaient « contrôlait l’ensemble du processus de production et de distribution de drogue », précise la Garde civile.

Après avoir été des décennies durant la porte d’entrée du haschich en Europe, l’Espagne a vu ces dernières années les plantations de cannabis se multiplier sur son territoire, attirant des organisations criminelles de tout le continent européen.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :