Variole du singe: l’OMS maintient l’alerte sanitaire maximale

 

L’OMS a déclaré que « des raisons de s’inquiéter » subsistaient, notamment à cause des nouvelles infections dans certains pays, mais aussi du manque de moyens dans les pays pauvres.

 

L’OMS a décidé de maintenir l’alerte sanitaire maximale sur la variole du singe malgré une baisse notable des cas dans les pays les plus touchés en Europe et en Amérique, selon un communiqué de l’organisation publié mardi.

Le Comité d’urgence de l’OMS a estimé que malgré les progrès dans la lutte contre les flambées de la maladie virale, il reste « des raisons de s’inquiéter », notamment à cause des nouvelles infections dans certains pays, mais aussi du manque de moyens dans les pays pauvres ou encore du risque de stigmatiser les populations à risque, souligne le communiqué du groupe d’experts qui s’étaient réunis le 20 octobre.

L’Urgence de santé publique de portée internationale -le niveau le plus élevé d’alerte sanitaire de l’OMS – avait été déclarée le 23 juillet par le directeur général de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :