Meurtre de Lola : un magistrat évoque la piste d’un rite satanique qui sévit en Algérie, dans TPMP

 

Ce mercredi 19 octobre 2022, dans Touche pas à mon poste, le magistrat George Fenech a émis une hypothèse sur la mise en scène du crime de la petite Lola.

 

Cyril Hanouna prenait l’antenne de C8 ce mercredi 19 octobre 2022, pour un nouveau numéro de Touche pas à mon poste. En première partie de soirée, l’animateur a consacré près de 10 minutes pour aborder sa relation avec son ancien chroniqueur et ami, Camille Combal. Selon lui, la jeune star de TF1 l’aurait sérieusement trahi.
Nouvelles révélations sur l’affaire Lola dans TPMP

Plus tard dans l’émission, le plateau recevait le magistrat George Fenech et le psychologue, Stéphane Amar, pour réagir à l’affaire Lola, la collégienne de 12 ans retrouvée dans une malle dans sa résidence. Et répondre à la question, « faut-il juger les fous ? ».

Ce mardi 18 octobre dernier, on apprenait des détails insoutenables sur les abus sexuels dont l’enfant a été victime, par la principale suspecte, Dahbia B.

 

Interrogé par Cyril Hanouna, George Fenech a défendu l’importance d’un procès et d’une enquête, expliquant que la thèse du rite satanique n’était pas écartée.

« Ça me rappelle l’affaire des enfants de Zouhris, des blonds aux yeux bleus, qui sont considérés comme ayant des pouvoirs en Algérie (…) Ils sont kidnappés, sacrifiés, on boit leur sang (…) Sur cette pauvre fillette, il y avait le chiffre 1 sur la plante de son pied gauche, et le chiffre 0, c’est exactement le rite satanique des Zouhris en Afrique du Nord », a-t-il déclaré en plateau.

 

La piste d’un rite satanique évoquée

« L’ex-compagnon a aussi expliqué dit qu’elle était partie dans des questions religieuses particulières ces derniers temps », a précisé Cyril Hanouna, relançant les interrogations de George Fenech.

« Je m’interroge beaucoup, mais je suis très prudent (…) Il y a eu un rite satanique : le rapport sexuel, le quasi-égorgement, un nombre de coups de couteau important, elle a bu le sang. Moi je n’ai pas le souvenir d’un crime aussi abominable de toute ma carrière », a rajouté l’homme politique français. En mettant évidemment des pincettes, le temps de l’enquête, mais en émettant cette hypothèse

 

Sources utilisées :

compte Instagram de Cyril Hanouna

Affaire Lola : Faut-il juger les « fous » ? Avec George Fenech, magistrat honoraire et porteur de la loi sur l’irresponsabilité pénale et Stéphane Amar, psychologue #TPMP

crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :