Lola décédée dans une malle à 12 ans: on sait enfin ce qu’il s’est passé: les aveux

 

« J’ai fini par boire son sang » : la meurtrière présumée de Lola fait des révélations inimaginables

Lors d’une nouvelle audition, la meurtrière présumée de la jeune Lola, 12 ans, a fait des révélations d’une atrocité sans nom.

Nouvelles révélations inimaginables dans l’affaire de la petite Lola. Pour rappel, le corps de la fillette de 12 ans a été retrouvé dans une malle, ce vendredi 14 octobre 2022, dans la cour de son immeuble. Rapidement, une femme de 24 ans a été identifiée grâce aux caméras de vidéosurveillance. Arrêtée par les enquêteurs, elle est entendue depuis vendredi dernier.
« Je l’ai attrapé par les cheveux, j’ai mis sa tête entre mes jambes, j’ai eu un orgasme »

Mis en examen pour « meurtre sur mineur de 15 ans accompagné de tortures et actes de barbarie, ainsi que viol sur mineur », Dhabia B., a d’abord reconnu les faits avant de se rétracter. Puis a donné une version des faits qui corroborent avec le meurtre de la collégienne. Selon de nouveaux éléments, dévoilés par Europe 1, Dhabia B vivait chez sa sœur en situation irrégulière. Elle venait d’Algérie et faisait l’objet d’un avis d’expulsion du territoire national.

 

La meurtrière présumée aurait tué la fillette suite à une altercationavec la mère de la collégienne, qui est aussi la gardienne de l’immeuble. Ce mardi 18 octobre 2022, on apprenait de nouvelles révélations d’une atrocité sans nom lors de sa quatrième audition de garde à vue. En effet, la jeune femme aurait reconnu avoir emmené l’enfant chez sa sœur, avant d’abuser d’elle sexuellement.

 

« J’ai fini par boire son sang »

« Je l’ai attrapée par les cheveux, j’ai mis sa tête entre mes jambes (…), j’ai eu un orgasme », aurait-elle expliqué. Avant de lui scotcher le visage, avant qu’elle ne meure asphyxiée. « Puis elle a bu un café en écoutant de la musique », avant de taillader le corps de Lola, à coups de ciseaux. La tête de l’enfant a été retrouvée décapitée.

Elle aurait également affirmé avoir mis le sang de l’enfant dans une bouteille afin de le boire. Elle serait ensuite revenue sur ses propos, affirmant qu’il ne s’agissait que d’un rêve et non de la réalité. Mais selon les enquêteurs, ses déclarations sont probables.

 

Sources utilisées :

Info Europe 1 Meurtre de Lola : ce que la principale suspecte a déclaré en garde à vue

Article du Parisien – Meurtre de Lola : Dahbia B. placée à l’isolement et sous haute surveillance à la prison de Fresnes

crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :