Ces effets secondaires du paracétamol qui pourraient avoir de graves conséquences sur votre santé

*

Le paracétamol est un médicament bien connu : il s’agit de l’analgésique le plus répandu et utilisé dans le monde. Bien qu’il soit réputé pour être sans danger — en respectant la posologie — certains effets secondaires peuvent être particulièrement dangereux, comme le méléna.
Qu’est-ce que le méléna ?

Attention, les effets secondaires graves liés au paracétamol sont plutôt rares. Toutefois, il existe des complications, comme le méléna, autrement dit la présence de sang dans les selles. « Ce phénomène est causé par un saignement dans le système gastro-intestinal supérieur (GI) ou le gros intestin. Vos selles peuvent être noires ou goudronneuses, et avoir une odeur nauséabonde », rapporte le site drugs.com.

Cette infection a plusieurs facteurs déclenchant : les ulcères d’estomac, une tumeur dans l’estomac ou l’œsophage. Mais aussi la prise de médicaments tels que l’aspirine, les anticoagulants ou… le paracétamol. Les médecins recommandent ainsi de les consulter lorsque les selles deviennent noirs ou goudronneuses.

 

D’autres effets secondaires importants

Que les habitués du paracétamol se rassurent, de telles complications sont rares si le médicament est pris correctement. Néanmoins, tout le monde ne réagit pas de la même manière aux comprimés ingurgités. Dans certains cas, le paracétamol peut en effet provoquer une réaction allergique, des troubles sanguins ou encore des lésions hépatiques et rénales.

Cette succession d’exemples ne doit cependant pas pousser les personnes dans le besoin à renier cet analgésique. Ce n’est pas parce que ces réactions sont listées ici que cela signifie que le paracétamol est responsable de l’un de ces symptômes. Dans tous les cas, et comme pour tous les médicaments, si vous décelez un effet secondaire, parlez-en à votre pharmacien ou à votre médecin

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :