Zone interdite (M6) : face à un meurtre au sein d’une famille d’accueil, la froideur de cette directrice d’ASE choque

Dans le dernier numéro de Zone Interdite, les téléspectateurs ont découvert l’enfer vécu par une famille après avoir accueilli Fabien, 12 ans.

 

Certaines émissions de télévision font parfois découvrir des histoires atroces sur le quotidien de Français. Zone Interdite en est la preuve avec son dernier numéro, diffusé le 16 octobre. Consacré aux enfants placés, il a mis en lumière l’expérience traumatisante d’une famille avec l’un d’entre eux, Fabien, 12 ans, qui semait la terreur.
Meurtre au sein d’une famille d’accueil

Le jeune garçon rejoint en 2016 le domicile d’Alain et Marie-Christine. Rapidement, l’enfant se montre dangereux, et créé l’effroi chez sa famille d’accueil. « On était obligés de fermer toutes les portes des autres enfants de peur qu’il aille voler encore des choses », témoigne Alain. Une décision prise également pour protéger les petits. « Il avait déjà tenté de violer un enfant », ajoute-t-il, en confiant également être inquiet pour sa propre sécurité et craindre d’être « assassiné ».

 

Dans cette situation, le couple se demande si l’enfant ne présente pas des troubles psychiatriques graves et alerte l’Aide sociale à l’enfance. Les services refusent toutefois d’expertiser Fabien et ne répondent pas aux nombreuses lettres envoyées par le couple pour alerter des incidents qui surviennent au sein du domicile familial. Les téléspectateurs apprennent ainsi que l’enfant a déjà tenté d’ouvrir le robinet à gaz « à plusieurs reprises », a mis le feu dans sa chambre à l’aide d’un briquet ou se frottait le sexe « sur les montants de porte ».
La froideur de la directrice de l’ASE scandalise

Interrogée sur cette affaire, la directrice de l’ASE a assuré que les éléments cités par le couple n’étaient « pas écrits » et qu’ils n’avaient « pas le même dossier ». Une réponse donnée avec un rictus qui n’a pas du tout plu aux internautes, scandalisés par l’histoire d’Alain et Marie-Christine, mais aussi par la légèreté avec laquelle la directrice réagit à celle-ci.

 

D’autant plus que cette histoire s’est soldée par un drame. Alors qu’ils soupçonnent déjà des attouchements de la part de Fabien sur leur petite-fille de 2 ans et demi, le couple explique que celle-ci a été tuée par le jeune garçon. Le 21 mai 2018, son corps est retrouvé au fond du jardin, poignardé à 22 reprises. Fabien l’avait assassiné « avec une rage inouïe ». Depuis, l’image de son corps flottant dans une rivière hante Alain « jour et nuit ».

 

Source utilisée :

Zone Interdite – M6

Twitter

crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :