Un homme condamné pour avoir frappé sa conjointe enceinte et tué son Yorkshire

Tandis qu’Adrien Quatennens est accusé de violence conjugale…

Une soirée d’anniversaire a tourné au cauchemar pour une jeune femme à Thouars en septembre 2022.

En effet, un homme de 22 ans a dernièrement été condamné à de la prison ferme pour avoir frappé sa compagne enceinte.

Mais également pour avoir tué sa chienne sous la folie, un Yorkshire.

Une jeune femme brisée à Niort
Alors que certain intègre la police après avoir été condamné pour violences conjugales.

Le 4 septembre dernier, une jeune femme a tout perdu…

Tandis que cette journée devait être l’une des plus belles de sa vie ! En effet, pendant qu’elle rentrait avec son conjoint d’une soirée festive, une dispute a éclaté.

La jeune femme vient de fêter ses 25 ans un peu en avance.

Mais aussi d’annoncer une excellente nouvelle à ses proches : elle est enceinte de huit semaines.

Malheureusement, et pour une stupide histoire de droit du chien d’aller sur le canapé, une dispute éclate.

Le prévenu frappe alors sa compagne.

« Un coup de poing en pleine figure », comme le révèle le président du tribunal.

Sous le choc, la jeune femme aura 15 jours d’ITT.

Mais même si ce fait est déjà terrible en soi, cela ne s’arrête malheureusement pas là.

En effet, hors de lui, le jeune homme a également pris la chienne de sa compagne « Biscotte », un yorkshire, pour cible.

Et à force de coups violents et de jeter le petit animal contre le mur, il l’a finalement tué.

Enceinte, son compagnon tue sa chienne sous ses yeux
Alors que l’Acrobat94 est toujours en attente de jugement…

Ce jeudi 13 octobre 2022, le prévenu a reconnu les faits de la nuit de septembre.

Mais il ne s’explique guère.

Une « indifférence totale » que l’avocate de la victime n’a d’ailleurs pas manqué de pointer du doigt.

En plus de la peine de prison, 18 mois dont 13 ferme, le tribunal correctionnel de Niort a prononcé plusieurs interdictions à son encontre.

Dont celle d’entrer en contact avec son ex-conjointe.

Ainsi que l’interdiction de posséder pour les cinq années à venir un animal.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :