L’OMS sonne l’alerte après le décès de 69 enfants ayant pris un de ces quatre sirops contre la toux

Alors qu’un enfant de huit ans a été retrouvé mort dans son lit sans aucun motif.

Il s’avère que pendant ces trois derniers mois, 69 enfants sont décédés à cause d’insuffisances rénales aiguës suite à la prise de sirop contre la toux.

69 enfants décèdent après avoir pris du sirop contre la toux
Alors qu’il y a quelques semaines, un enfant disparu a été retrouvé décédé dans une machine à laver.

Selon l’OMS, il se pourrait que quatre sirops contre la toux soient responsables du décès de 69 enfants à Gambie en Inde.

En effet, depuis mercredi, les autorités indiennes ont décidé de stopper la production des sirops du laboratoire Maiden Pharmaceuticals.

Le Ministre de la Santé de l’État d’Haryana, Anil Vij a également indiqué que le gouvernement avait ordonné que toute production soit arrêtée avec effet immédiat.

Selon les premiers chiffres, 69 enfants auraient succombé d’une insuffisance rénale après avoir pris ces sirops.

Les autorités auraient-elles réagi trop tardivement ?

Alors qu’un enfant de trois ans a été torturé à mort, car il était soupçonné d’être possédé…

Il s’avère que le tout premier cas enregistré par les autorités sanitaires date du 16 juillet.

Mais ces dernières n’ont imposé le rappel de ces médicaments que le 23 septembre dernier. Auraient-elles trop tardé ?

Le ministre de la Santé, le docteur Ahmadou Lamin Samateh a d’ores et déjà pris les devants à ce sujet en annonçant qu’ils avaient été victimes de la faute médicale des fabricants.

Et qu’en tant que pays, ils n’avaient pas les moyens ni de laboratoire pour tester les médicaments.

Selon les premiers résultats d’une enquête criminelle de la police gambienne, l’entreprise Atlantic Pharmaceuticals serait responsable de la commande des 50 000 bouteilles de ces quatre sirops suspects.

« 41 462 bouteilles ont été saisies par les autorités.

8 538 bouteilles ne sont pas encore comptabilisées. »

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :