Alerte : Christian Quesada interpellé, il retourne en prison

L’ancien candidat phare des 12 coups de midi, Christian Quesada avait été incarcéré, puis libéré en 2021. Dans le sud de la France, sous liberté conditionnelle, il n’a pas respecté ses obligations judiciaires.

Ce lundi 26 septembre, il a donc de nouveau été incarcéré dans la prison de Perpignan.

Cette affaire avait choqué plus d’un téléspectateur.

En 2019, Christian Quesada, qui s’était fait connaître dans Les 12 coups de midi avait été arrêté pour détournement de mineurs, ainsi que pour détention et diffusion d’images pédopornographiques.

Nouvelle arrestation pour non-respect de sa liberté conditionnelle
Libéré sous conditions en 2021, l’ex-champion devait respecter certaines obligations et poursuivre son suivi socio-judiciaire.

Ce genre de procédés est imposé aux délinquants et aux criminels sexuels.

Il est généralement question d’une obligation de suivre des soins et de respecter l’interdiction de côtoyer, de loin ou de près, des mineurs.

Le juge d’application des peines de Perpignan a pris hier la décision de réincarcérer Christian Quesada, pour non-respect de ces conditions établies par la justice.

Personne ne sait encore la cause précise de ce retour en arrière; on ignore s’il est question d’éventuelles nouvelles infractions, ou si de nouveaux éléments ont été découverts lors de l’intervention des enquêteurs.

Cette révocation risque d’entrainer davantage de procédures.

Christian Quesada transformé par son look de Robinson
L’ancienne star de l’émission de TF1 avait adopté un look très différent de celui utilisé lors de ses apparitions télévisées.

Après ses trois ans de prison ferme en isolement, lors de sa libération, des sources avaient affirmées qu’il avait dorénavant les cheveux longs, qu’il se laissait pousser la barbe, pour ne pas être reconnu.

Actuellement, il a été placé à l’écart des autres détenus du fait de sa notoriété.

Il est donc dans un quartier à l’isolement.

Plus d’informations seront sûrement communiquées dans les jours à venir sur cette nouvelle interpellation.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :