Une autre fillette de 4 ans oubliée toute une matinée dans un bus scolaire, les parents déposent plainte

 

Une petite fille de trois ans a été oubliée dans un bus scolaire toute une journée dans l’Eure-et-Loire, le 8 septembre dernier. Quelques jours plus tard, c’est une autre fillette de 4 ans qui a passé la matinée seule dans un car.

 

De 8 h 30 à 16 h 30, la fillette est restée seule dans le bus scolaire qui l’emmenait à son école maternelle de Châteauneuf-en-Thymerais, relate le Parisien. Sans boire ni manger pendant huit longues heures, l’enfant a fini par se faire pipi dessus et vomir. Ses parents racontent le traumatisme.
L’enfant est traumatisée après avoir été oubliée

« Elle pleure et depuis une semaine, elle ne veut plus aller à l’école, même en voiture », explique la maman de Clémence, 3 ans, qui a été oubliée dans le bus scolaire toute une journée. Cet incident s’est déroulé jeudi 8 septembre 2022, juste après la rentrée. Ce jour-là, les parents de la petite la déposent avec son grand frère à l’arrêt de bus scolaire de Saint-Jean-de-Rebervilliers, en Eure-et-Loir.

Alors que les deux enfants s’assoient à côté, le garçon sort du bus, mais pas sa soeur qui fait tout juste ses premiers pas à l’école maternelle Georges-Houdard, écrit le Parisien. Elle reste donc seule, dans le véhicule, de 8 h 30 à 16 h 30, heure à laquelle le chauffeur remonte dans le bus. Il découvre la fillette tapie sur son siège, sans avoir bu ni mangé de la journée. « Elle s’est faite pipi dessus et elle a également vomi », s’indigne la mère de famille, qui n’a pas été prévenue par l’école de l’absence de sa fille.

 

 

Comment un tel incident a-t-il pu se produire ?

« On était tous consternés par cette nouvelle. Le premier réflexe a été d’appeler les parents pour prendre des nouvelles de la petite. Je suis père et même grand-père, je comprends les parents », raconte alors Frédéric Giroux, l’un des vice-présidents en charge des mobilités, de l’aménagement de l’espace communautaire et de la commande publique de l’agglo du Pays de Dreux. « Il y a eu une chaîne de dysfonctionnements humains ».

L’accompagnatrice, employée d’un syndicat communal, et le chauffeur, n’ont pas vérifié le bus à la fin du trajet, explique-t-il. Le maire de Châteauneuf, lui, assure que des sanctions seront prises. Aujourd’hui, la fillette remonte la pente. « Notre petite Clémence va bien. Mais le trajet école est compliqué », conclut les parents.
Quelques jours plus tard, une autre fillette oubliée

Une petite fille de quatre ans a été oubliée toute une matinée dans un bus scolaire garé sur un parking près de Valdeblore, dans les Alpes-Maritimes. D’après Nice-Matin, les parents ont déposé la gamine vers 8 h 30 ce mardi matin. Ils reçoivent ensuite un appel à 11 h 30 de l’enseignante, indiquant qu’il y a malheureusement eu un incident.

 

L’enfant n’avait pas réussi à se détacher pour descendre du bus, et personne ne s’en est rendu compte. Les parents jugent cela inadmissible. Bien que la petite n’ait pas été traumatisé, ils ont décidé de porter plainte, en espérant que cela n’arrive plus.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :