Refus d’obtempérer : Un policier dans un état grave après avoir été percuté

Au cours de la soirée du 19 septembre, dans le Nord, un policier s’est fait percuter par un véhicule suite à un refus d’obtempérer.

Le membre des forces de l’ordre est « sérieusement blessé » et le conducteur a pris la fuite.

Sur les coups de 23h à Anzin (banlieue de Valenciennes), plusieurs témoins rapportent une course-poursuite sur plusieurs kilomètres.

D’après CNEWS, des membres de la brigade anticriminalité suivaient un véhicule suspect avec l’appui des services de douanes.

Pour stopper la voiture et procéder à l’interpellation, les services de police ont décidé de se placer avec leur véhicule sur un rond-point.

Mais le conducteur a foncé tout droit et a surtout renversé un membre des forces de l’ordre sur son passage.

Le policier se retrouve dans un état grave, le conducteur interpellé

Vers 23h30, un dispositif policier important se retrouve sur les lieux de l’accident.

Après son refus d’obtempérer, le conducteur a pris la fuite mais il n’est pas allé bien loin puisque le porte-parole du SICP, Mathieu Valet, confirme son interpellation.

Il rajoute aussi que l’auteur de ces faits transportait une quantité plus ou moins importante d’héroïne.

Fabien Roussel apporte son soutien après ce refus d’obtempérer

De l’autre côté, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord indique que le policier âgé d’une cinquantaine d’années est  « blessé aux jambes et au dos » .

Député dans la circonscription d’Anzin, Fabien Roussel (PCF) a immédiatement réagi et a apporté son soutien à ce policier.

Le candidat à l’élection présidentielle assure aussi que les jours de ce membre des forces de l’ordre ne sont pas comptés.

« Je suis un élu de terrain, je les connais, ils font un métier difficile.

J’irai cet après-midi, dans ma circonscription, apporter mon soutien à ses collègues«  , a affirmé Fabien Roussel ce matin sur le plateau de BFMTV.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :