Taxe foncière : l’addition s’annonce salée pour les propriétaires

 

Dans de nombreuses villes françaises, la taxe foncière a grimpé . À Tours, la taxe foncière a augmenté de 11,6% en un an, de quoi faire grincer des dents les propriétaires. « J’étais surprise par le montant », lance Geneviève, habitante de la ville depuis 30 ans. Elle n’est pas la seule à avoir remarqué l’augmentation. Teddy, propriétaire d’un deux pièces dans la ville, a fait le constat amer en ouvrant son courrier. « Ma taxe foncière 2022 s’élève à 1.066 euros et en 2021, on était aux alentours de 980 euros. Donc ce sont des choix politiques qui sont portés par la mairie de Tours », regrette-t-il.

 

« Offrir un service public plus fort »

Une augmentation de presque 100 euros que tente de justifier l’adjoint aux finances de la ville, Frédéric Miniou : « Cet effort est là aussi pour servir les habitants. Si la personne qui paye sa taxe foncière a des enfants, elle sera bien contente qu’ils soient dans les écoles dans lesquelles ils pourront bénéficier des infrastructures de la ville. Le but, c’est vraiment d’offrir un service public plus fort pour l’ensemble des Tourangeaux. »

 

Pas de répercussion sur le marché de l’immobilier

Si elle irrite certains propriétaires, cette hausse n’a pour l’instant pas de répercussion sur le marché de l’immobilier, constate Téophile Daniel, directeur d’une agence dans le centre de Tours. « Tous les Tourangeaux parlent de l’augmentation de la taxe foncière. De là à dire que ça va freiner les ventes, non, parce qu’on reste sur des montants qui, par rapport aux prix d’acquisition, restent largement inférieurs », soutient-il.

Des futurs acquéreurs qui savent que la taxe foncière augmente aussi dans les autres villes françaises : +2% en moyenne sur tout le territoire.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :