Lens: les urgences de l’hôpital fermées dans la nuit de mercredi à jeudi et tout le week-end

Les urgences de l’hôpital de Lens sont fermées ce mercredi soir. Depuis 18h et jusqu’à 9h jeudi matin, les patients ne seront plus pris en charge dans le service, sauf urgence vitale ou pédiatrique.

Plus de deux fois moins d’urgentistes qu’il n’en faudrait

Une décision difficile mais nécessaire pour l’hôpital, qui fait face à un manque de personnel dans le service des urgences. Il faudrait plus du double de soignants que le service n’en comprend actuellement pour le faire fonctionner à plein régime.

D’autant plus que certains urgentistes, qui ont travaillé durant toute la période de tension estivale, sont désormais en congé.
« Pour faire fonctionner les urgences, il faudrait 24 urgentistes », explique Isabelle Cnudde, infirmière et secrétaire générale CGT à l’hôpital de Lens. « Actuellement, il n’y en a que neuf. »

Pour faire face à ce manque de personnel, le service des urgences a déjà fait appel à des vacataires et des médecins généralistes, qui ont accepté de prendre des gardes pour soulager les neuf urgentistes de l’hôpital.

 

Une fermeture qui se répétera en fin de semaine, où le service sera complètement fermé à partir de 18h vendredi soir, et jusqu’à 9h lundi matin. De nouveau, seules les urgences vitales et pédiatriques seront accueillies dans le service.

L’accès aux urgences adultes de Lens ne sera possible qu’après appel au Centre 15 sur les créneaux suivants :
> du mercredi 14 septembre 2022 à 18h au jeudi 15 septembre 2022 à 9h ;
> du vendredi 16 septembre 2022 à 18h au lundi 19 septembre 2022 à 9h.

Pendant ces créneaux, si j’ai un problème de santé :
❶ j’appelle mon médecin ou le médecin de garde (03 21 71 33 33)

S’il ne peut pas me prendre en charge,
❷ j’appelle le 15

 

Les urgences fermeront à partir de 18h vendredi et jusqu’à 9h lundi matin.

Les urgences de l’hôpital de Lens sont fermées ce mercredi soir. Depuis 18h et jusqu’à 9h jeudi matin, les patients ne seront plus pris en charge dans le service, sauf urgence vitale ou pédiatrique.

Une fermeture qui se répétera en fin de semaine, où le service sera complètement fermé à partir de 18h vendredi soir, et jusqu’à 9h lundi matin. De nouveau, seules les urgences vitales et pédiatriques seront accueillies dans le service.
Plus de deux fois moins d’urgentistes qu’il n’en faudrait

Une décision difficile mais nécessaire pour l’hôpital, qui fait face à un manque de personnel dans le service des urgences. Il faudrait plus du double de soignants que le service n’en comprend actuellement pour le faire fonctionner à plein régime.

D’autant plus que certains urgentistes, qui ont travaillé durant toute la période de tension estivale, sont désormais en congé.
« Pour faire fonctionner les urgences, il faudrait 24 urgentistes », explique Isabelle Cnudde, infirmière et secrétaire générale CGT à l’hôpital de Lens. « Actuellement, il n’y en a que neuf. »

Pour faire face à ce manque de personnel, le service des urgences a déjà fait appel à des vacataires et des médecins généralistes, qui ont accepté de prendre des gardes pour soulager les neuf urgentistes de l’hôpital.

En août dernier, l’hôpital de Lens avait déjà dû mettre en place un système de régulation des urgences. Les patients étaient donc incités à appeler le 15 avant de se rendre aux urgences, pour ne pas engorger le service.

Ce mercredi soir, et durant tout le week-end, les patients pourront contacter leur médecin traitant ou le médecin de garde du territoire. Ils pourront également contacter le 15, qui pourra procéder à une première évaluation, avant de les rediriger, au besoin, vers un autre centre de soins.

A noter que les urgences de la polyclinique de la Clarence à Divion seront également fermées toutes les nuits du lundi au samedi, faute de personnel

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :