Une sonde de la NASA va bientôt percuter un astéroïde pour aider à sauver la Terre

La NASA se prépare à utiliser une sonde spatiale robotisée de 330 millions de dollars américains (330 millions d’euros ou 430 millions de dollars canadiens) pour percuter un astéroïde plus tard ce mois-ci.

 

L’engin spatial Double Asteroid Redirect Test, également connu sous le nom DART, s’écrasera sur un astéroïde le 26 septembre dans le cadre d’une mission à long terme visant à protéger la Terre de futurs impacts d’astéroïdes.

Défense planétaire

 

« Bien que l’astéroïde ne représente aucune menace pour la Terre, il s’agit du premier test au monde de la technique de l’impact cinétique, qui consiste à utiliser une sonde spatiale pour dévier un astéroïde à des fins de défense planétaire », a déclaré la NASA, selon SciencePost.

Prévenir le pire

« Nous savons que des astéroïdes nous ont frappés par le passé », a déclaré le professeur Alan Fitzsimmons, membre de l’équipe de la mission DART. « Nous aimerions arrêter les pires d’entre eux. Le problème, c’est que nous n’avons jamais testé la technologie qui sera nécessaire pour y parvenir. C’est l’objectif de DART. »

Les scientifiques espèrent étudier la trajectoire et la vitesse de l’astéroïde après la collision, ce qui les aidera à comprendre comment de telles missions peuvent protéger la Terre contre les impacts à l’avenir.

Première image

 

Le vaisseau spatial de la mission DART de la NASA a récemment renvoyé sa première image de Didymos et de son satellite, Dimorphos, la cible prévue de son crash.

Impact à grande vitesse

 

 

 

« La cible de DART a été soigneusement choisie », a expliqué Jay Tate, directeur du Spaceguard Centre à Knighton. « Dimorphos est en orbite autour d’un astéroïde appelé Didymos, et l’ampleur de la déviation causée par le crash sera plus facile à détecter, car les astronomes ont soigneusement observé sa trajectoire autour du plus gros astéroïde. »

Si tout se passe comme prévu, DART percutera Dimorphos à une vitesse de 24 000 km/h.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :