« Ils sont devenus fous » : chaos dans les stations Total, les conducteurs vident les cuves après la ristourne

 

Scène de chaos dans les stations essence Total. Depuis le 1er septembre, la marque propose des ristournes conséquentes sur les prix à la pompe : 20 centimes de remise au litre, à laquelle s’ajoutent les 30 centimes apportés par l’État. Résultat : des soldes qui ont provoqué une cohue.
Le chaos dans les stations Total

En passant la barre des 2 euros, le litre de carburant a été boudé par bon nombre d’automobilistes durant plusieurs semaines. Lors de la nette réduction appliquée dès le mois de septembre, beaucoup se sont précipités dans les stations essence de Total, dont les cuves ont été épuisées en quelques heures. Cette ristourne a provoqué le chaos. Plusieurs clients se sont même écharpés, au point de faire intervenir les forces de l’ordre, précise Le Figaro.

Des automobilistes ont par ailleurs été pointés du doigt pour leur comportement peu civique lorsqu’ils remplissaient des bidons en plus de leurs réservoirs. « Ils sont devenus fous », a déploré Francis Pousse, président de la branche stations-services et énergies nouvelle chez Mobilians. « C’est inutile de faire du stock puisque cette promotion dure deux mois. Ces personnes favorisent la pénurie », a-t-il ajouté à BFM TV. Certaines stations ont alors rationné à 50 euros par personne. Depuis, de multiples points de vente Total ont dû fermer pour rupture de stock.

 

 

Une concurrence déloyale pointée du doigt

Si cette baisse juteuse des prix de l’essence a provoqué un raz de marée chez Total, elle a toutefois fortement pénalisé ses concurrents, qui souffrent encore des prix élevés à la pompe. La clientèle se fait plus rare dans les stations de la grande distribution, par exemple. La marque Esso a dénoncé une concurrence déloyale de la part du groupe Total.

Quoi qu’il en soit, cette ristourne ne sera pas éternelle. Elle durera jusqu’au 31 octobre, date à laquelle elle passera à 10 centimes par litre du 1er novembre au 31 décembre. Les autres stations essence devraient donc retrouver progressivement leur clientèle en fin d’année. À moins que certaines ne soient forcées de mettre la clef sous la porte…

Sources utilisées :

Le Figaro – Ristournes à la pompe : prises d’assaut, des stations Total déjà en rupture de stock

BFM TV – Ristournes sur le carburant : cohue et rupture de stocks chez Total, colère chez les concurrents

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :