On a trouvé l’appareil qui fait grimper la facture d’électricité (et ce n’est pas le four !)

Le saviez-vous ? Dans notre foyer, il existe un appareil électroménager qui fait grimper la facture d’électricité, et ce n’est pas le four, contrairement à ce que l’on peut penser !

Nombreux sont les appareils électriques qui surconsomment et nous font perdre inutilement de l’argent. Les connaître et savoir comment les utiliser permet de faire de grandes économies d’énergie sur le long terme. Focus.
L’appareil électroménager qui fait grimper la facture d’électricité

Certains appareils électriques consomment beaucoup plus d’énergie que d’autres. C’est le cas par exemple du réfrigérateur, mais aussi du congélateur : au total, la consommation de ces deux appareils combinés est de 346 kWh/an. Ils sont suivis de près par le sèche-linge et le lave-linge ! (301 kWh/an). En bas de la liste se trouvent la box Internet, la climatisation, la bouilloire, la machine à café ou encore le micro-ondes !

 

Economies d’énergie : les autres appareils qui surconsomment

Mais le réfrigérateur n’est pas le seul appareil énergivore à la maison. Dans la cuisine, la salle de bains ou même le salon, il existe d’autres appareils qui surconsomment. Voici la liste :

Le chauffage

La télévision

Le réfrigérateur et le congélateur

Le lave-linge et le sèche-linge

Le lave-vaisselle

Les plaques de cuisson

Faut-il débrancher les appareils électroménagers pour faire des économies d’énergie ?

Oui et non. Certains appareils électroménagers, lorsqu’ils sont en veille, continuent de consommer inutilement de l’électricité. Pour éviter cela, vous pouvez les débrancher lorsque vous ne les utilisez pas. Sont concernés les objets facilement débranchables, comme le grille-pain, le micro-ondes, la bouilloire, le boitierWifi, l’ordinateur… Mais attention certains appareils ne peuvent pas être débranchés tous les soirs. En effet, le réfrigérateur ou encore le congélateur ont besoin de rester en marche pour conserver les aliments. Ne les débranchez que si vous vous absentez plus de deux semaines.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :