États-Unis: la ville de New-York déclenche l’état d’urgence pour lutter contre la polio

L’État de New-York décide d’agir contre la polio. Selon la chaîne de télévision américaine CNBC, la gouverneure de New York, Kathy Hochul, a déclaré ce vendredi l’état d’urgence contre la poliomyélite, en vue d’augmenter le taux de vaccination, alors que le virus continue de se propager au sein de certaines communautés.

Toujours selon la chaîne, le virus a été détecté dans des échantillons d’eaux usées, au sein de quatre comtés dans la région de New York, et dans la ville elle-même.

Depuis plusieurs semaines déjà la poliomyélite, qui peut provoquer une paralysie chez l’homme, provoque l’inquiétude des autorités.

Un premier cas en juillet
Un adulte non-vacciné avait attrapé la maladie en juillet, et souffert de paralysie.

La première infection connue aux États-Unis depuis près d’une décennie, qui avait provoqué une surveillance accrue des eaux usées.

Concrètement, avec cet état d’urgence, de nouveaux acteurs pourront administrer le vaccin, à l’instar des pharmaciens, sages-femmes ou des services d’urgence.

L’objectif étant d’augmenter le plus rapidement possible le taux de vaccination, particulièrement bas dans certains comtés de New York, comme à Rockland où il n’est qu’à 60%, où à Orange où il ne dépasse pas les 58%.

La commissaire à la santé de l’État de New York, le Docteur Mary Bassett, a appelé les personnes non vaccinées à le faire dès que possible.

“Sur la poliomyélite, nous ne pouvons tout simplement pas lancer les dés”, a-t-il déclaré. “J’exhorte les New-yorkais à n’accepter aucun risque.

La vaccination contre la poliomyélite est sûre et efficace – protégeant presque toutes les personnes contre la maladie qui reçoivent les doses recommandées ».

La moyenne de l’État de New York pour la vaccination contre la poliomyélite est d’environ 79%, selon le département de la santé.

Rejoindre la conversation
1

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :